Ligue 1 : Combien gagne un arbitre de football professionnel ?

SALAIRE Bien engagés sur la voie de la professionnalisation, les arbitres perçoivent désormais une meilleure rémunération

20 Minutes avec Agence
Un arbitre.
Un arbitre. — Pixabay / planet_fox

On connaît les salaires souvent faramineux des footballeurs professionnels mais qu’en est-il des arbitres qui les encadrent sur les rencontres de Ligue 1 ? D’après les informations de nos confrères de L’Equipe, leur rémunération a beaucoup évolué ces dernières années grâce à la professionnalisation du métier : le budget annuel alloué aux arbitres par la Ligue de football s’élevait ainsi à 17 millions d’euros pour la saison 2021-2022, contre 2,8 millions d’euros en 2004-2005. Un montant qui peut grimper à 25 millions d’euros si on y ajoute la partie VAR et goal-line technology.

Un arbitre touche un salaire fixe de 6.497 euros brut, pour les fédéraux. La rémunération est de 4.188 euros pour les assistants « Elite » et de 2.291 euros pour les assistants « non-Elite ». A cette part fixe s’ajoutent des primes de matchs, selon le rôle de l’arbitre. En Ligue 1, « l’homme en noir » recevra 3.029 euros brut s’il officie au centre du terrain, 1.478 euros s’il est assistant et 1.000 euros s’il opère à l’assistance vidéo. En Ligue 2, les primes sont nettement inférieures : 1.583 euros pour un arbitre du centre et 711 euros pour un assistant.

125.000 euros à l’année en Ligue 1

En outre, les arbitres ont droit à quelques bonus : une indemnité de 2.000 euros brut pour ceux engagés dans le Groupe Élite UEFA, une indemnité de déplacement de 62,50 euros, des indemnités kilométriques de 0,401 euro, une prime de match de Coupe de France (de 619,20 euros à 3.666 euros selon l’importance de la rencontre)…

Comme le rappelle L’Equipe, un arbitre dispose d’un statut bancal : il n’est ni salarié, ni totalement entrepreneur. Mais l’argent perçu chaque année lui permet de présenter un revenu annuel de 125.000 euros en Ligue 1. C’est quasiment, toujours d’après L’Equipe, la somme que touche un joueur professionnel… par mois. Un footballeur gagne en moyenne 100.000 euros brut mensuels, même si ce montant chute quand on retire les salaires des stars du PSG (67.000 euros brut).