Mercato : Le clan De Jong dénonce les mensonges et menaces du FC Barcelone

MERCATO Poussé vers la sortie par son club, Frenkie De Jong ne semble pas vouloir quitter le Barça de sitôt. Son clan accuse même le FC Barcelone de lui avoir mis la pression concernant son contrat soi-disant irrégulier.

M.B.
— 
De Jong dans la tourmente, poussé vers la sortie par son propre club, le clan du joueur accuse le Barça de lui avoir mis la pression.
De Jong dans la tourmente, poussé vers la sortie par son propre club, le clan du joueur accuse le Barça de lui avoir mis la pression. — Ricardo Larreina/Shutterstock/SIPA

Entre coup de pression et mensonge, le feuilleton Frenkie De Jong au Barça est aussi rythmé qu’un épisode de Game Of Thrones. L’international néerlandais ne semble pas vouloir quitter le Barça ou consentir à réduire son salaire lors de ce mercato. Poussé vers la sortie par le club catalan, De Jong et son clan accusent la direction des Blaugranas de lui mettre la pression au sujet de son contrat.

Le FC Barcelone espère toujours vendre son joueur ou le faire consentir à une baisse de salaire. Objectif : respecter le plafond budgétaire fixé par la Liga. La direction du Barça a envoyé un courrier à Frenkie De Jong concernant des irrégularités dans son contrat de juillet dernier, ainsi que le révèlait hier le site The Athletic. Le club souhaiterait revenir à l’accord conclu en 2019 et annuler le contrat existant. Pas de chance, le clan De Jong ne semble pas prêt à tomber dans le panneau. L’entourage du joueur nie un quelconque problème légal concernant le contrat de l’international néerlandais. Pire, il accuse le Barça de tenter de lui mettre le couteau sous la gorge. En effet, le scenario qui semble se dessiner : soit il quitte le club via un transfert, soit il reste et subira une baisse de salaire.

Un bras de fer qui n’est pas près de se terminer

On a donc d’un côté le clan De Jong qui ne veut pas céder aux « demandes » du FC Barcelone, ni pour un transfert ni pour une baisse de salaire. Du côté du Barça, on atteste que l’on dispose d’un moyen légal d’annuler le dernier contrat du néerlandais, signé à l’époque Bartomeu (oui, encore lui). Cependant, l’ESPN relève un détail curieux dans cette affaire. La date du fameux courrier envoyé par le Barça coïncide avec la période où les Catalans négociaient un accord autour de 85 millions d’euros avec Manchester United pour la vente de l’international néerlandais, sûrement une coïncidence fortuite…

Malgré l’annonce de Joan Laporta affirmant que le club souhaite conserver son milieu, on se doute que le feuilleton De Jong est parti pour durer tout l’été.