Tour de France Femmes : Elisa Longo Borghini espère « avoir fait rire » avec son plantage dans le final à Saint-Dié

CYCLISME L'Italienne, 4e du classement général, a bifurqué vers la voie destinée à évacuer les véhicules de course dans le final de la 5e étape jeudi

N.C.
— 
L'Italienne Elisa Longo Borghini se trompe de route dans le final de la 5e étape du Tour de France Femmes, le 28 juillet 2022.
L'Italienne Elisa Longo Borghini se trompe de route dans le final de la 5e étape du Tour de France Femmes, le 28 juillet 2022. — Capture d'écran / France TV

Mauvaise direction mais bon esprit : l’Italienne Elisa Longo Borghini, l’une des favorites du Tour de France Femmes, s’est dite « désolée » d’avoir pris la mauvaise direction dans le final de la 5e étape jeudi et a encouragé le reste du peloton à « rire » de son erreur.

« Le principal, c’est que je n’ai ni causé de chute ni blessé de coureuses. Ce genre de chose peut être très dangereux. Désolée le peloton, je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Vous n’avez qu’à rire de moi, ça me va », a fait amende honorable la quatrième du classement général.


« C’est mon erreur »

Par chance, Longo Borghini n’a ni perdu de temps, ni percuté la maillot jaune Marianne Vos, toute proche de la leader de Trek-Segafredo quand celle-ci a bifurqué vers la gauche pour emprunter la dérivation destinée à évacuer les véhicules de course à 400 mètres de la ligne.

« C’est mon erreur, a insisté la lauréate de Paris-Roubaix au printemps. Je connaissais le final et je savais que je devais aller tout droit mais tout à coup, j’ai cru qu’il fallait tourner à gauche. J’ai même un peu paniqué parce que je ne m’attendais pas à ce virage. (…) Désolé à toutes, j’espère vous avoir bien fait rire. » « Bien joué Elisa, comme ça tu n’avais pas à attendre pour prendre la douche au car », l’a raillée sa coéquipière Ellen van Dijk sur Twitter.