Voile : Dunkerque fête tout le week-end Thomas Ruyant et son bateau, vainqueurs de la Transat Jacques-Vabre

VOILE Le skipper dunkerquois, qui vit en Bretagne depuis plusieurs années, est venu présenter son bateau dans sa ville natale

François Launay
— 
Voile : Dunkerque fait la fête à Thomas Ruyant — 20 Minutes
  • Installé en Bretagne, Thomas Ruyant est né et a grandi à Dunkerque.
  • Il est de retour tout le week-end dans sa ville natale pour faire découvrir son bateau, 6e du dernier Vendée Globe et vainqueur de la Transat Jacques-Vabre.
  • Un retour nécessaire pour recharger les batteries avant de repartir vers de nouvelles aventures.

Le retour de l’enfant prodigue. Sixième du dernier Vendée Globe et vainqueur de la Transat Jacques Vabre en novembre 2021, Thomas Ruyant fait désormais partie des meilleurs skippers de sa génération. Celui qui visera la victoire lors de la Route du Rhum en novembre prochain est venu présenter son bateau Linkedout dans sa ville de Dunkerque. S’il s’est installé depuis plusieurs années en Bretagne, le navigateur de 40 ans revient à chaque fois présenter son bateau Linkedout, dont 20 Minutes est partenaire, dans la cité de Jean Bart.

Mais le Covid ayant comme partout chamboulé ses plans, Thomas Ruyant a mis plus de temps que prévu pour perpétuer la tradition. « C’est le seul bateau avec lequel je n’étais pas revenu jusqu’à maintenant. Je suis revenu avec tous les autres que ce soient les Mini, les Class 40 ou encore mon premier Imoca. Celui – là, je l’ai depuis quatre ans et comme je change de bateau l’an prochain en vue du prochain Vendée Globe, il fallait revenir assez vite et je suis ravi d’être là » raconte le navigateur nordiste.

« C’est vraiment l’occasion de faire partager sa passion »

Un retour en grande pompe de quatre jours pendant lesquels il en profite pour faire découvrir son bateau aux partenaires, aux médias mais aussi aux enfants et habitants d’une ville dans laquelle vivent toujours ses parents. Une cité portuaire où l’aventure de la course au large a commencé pour lui.

« C’est ici que j’ai appris à faire du bateau, à faire des stages d’Optimist l’été. Mais je n’ai commencé à faire de la régate qu’à partir de 15-16 ans. Ce retour est vraiment l’occasion de faire partager notre passion et notre projet à tous les gens de Dunkerque. », se réjouit Thomas Ruyant, heureux de partager sa passion avec les siens. Une pause avant une année 2022 chargée. Avec quatre courses au programme dont la célèbre Route du Rhum en fin d’année, le Nordiste espère bien renforcer encore un peu plus son statut de meilleur Dunkerquois des mers. Une sorte de Jean Bart à la sauce 2022.