Tournoi des VI Nations féminin : Les Bleues visent le Grand Chelem après leur large victoire au pays de Galles

RUGBY Les joueuses du XV de France ont enregistré leur quatrième victoire bonifiée en quatre matchs du Tournoi des VI Nations, ce vendredi soir au pays de Galles (5-33). Place maintenant à l’Angleterre

Nicolas Stival
— 
Le XV de France de la deuxième ligne Madoussou Fall a largement dominé le pays de Galles, ce vendredi à l'Arms Park de Cardiff.
Le XV de France de la deuxième ligne Madoussou Fall a largement dominé le pays de Galles, ce vendredi à l'Arms Park de Cardiff. — Geoff Caddick / AFP

Six semaines après, le XV de France féminin va tenter d’imiter l’équipe d’Antoine Dupont et de décrocher le Grand Chelem contre l’Angleterre, le 30 avril à Bayonne. Ce vendredi soir, les Bleues ont décroché leur quatrième victoire avec bonus offensif en quatre journées du Tournoi des VI Nations au pays de Galles (5-33).

Pas toujours convaincantes contre l’Italie (39-6), l’Irlande (40-5) puis en Ecosse (8-28), les coéquipières de Laure Sansus ont haussé leur niveau d’entrée contre des adversaires a priori plus dangereuses, mais rendues inoffensives par la supériorité française. La demi de mêlée toulousaine a signé un troisième doublé d’affilée dans la compétition (8e et 30e). De retour de blessure, l’ailière Caroline Boujard (19e) a également frappé, comme l’arrière Chloé Jacquet (25e).



Le match était plié à la mi-temps à l’Arms Park de Cardiff (0-26) et les Bleues ont baissé de pied ensuite, comme lors de leurs sorties précédentes, avec davantage de maladresses. L’ouvreuse et buteuse Jessy Trémoulière a toutefois aggravé le score avec un cinquième essai (55e) avant que la 3e ligne remplaçante galloise Sioned Harried ne sauve l’honneur sur la sirène.

Comme prévu, le gain du Tournoi se jouera donc face aux Anglaises, la meilleure équipe mondiale à ce jour, qui devrait corriger l’Irlande ce dimanche à domicile.

Neuf victoires anglaises d’affilée

Le stade Jean-Dauger de Bayonne affiche guichets fermés depuis plusieurs semaines pour ce choc. Les 14.300 supporteurs ne seront pas de trop pour pousser les Françaises, face aux tenantes du titre qui ont gagné leurs neuf dernières rencontres contre les Tricolores.