Tournoi des VI Nations féminin : Le XV de France ramène une victoire bonifiée mais décevante d’Ecosse

RUGBY Le XV de France féminin a remporté son troisième match en trois journées ce dimanche en Ecosse (8-28). Mais les Bleues semblent aujourd’hui loin du niveau des favorites anglaises

Nicolas Stival
— 
Comme face à l'Irlande, la demi de mêlée du XV de France Laure Sansus a inscrit un doublé ce dimanche en Ecosse, lors de la 3e journée du Tournoi des VI Nations.
Comme face à l'Irlande, la demi de mêlée du XV de France Laure Sansus a inscrit un doublé ce dimanche en Ecosse, lors de la 3e journée du Tournoi des VI Nations. — Colorsport / Bruce White / Sipa
  • Le XV de France féminin a remporté son troisième match avec bonus offensif en trois journées du Tournoi des VI Nations, ce dimanche en Ecosse (8-28).
  • Les Bleues ont toutefois déçu, notamment au cours d’une deuxième période où elles ont joué à l’envers et inscrit aucun point.
  • Avant de se déplacer au pays de Galles le 22 avril, puis surtout de recevoir les ogres anglaises le 30, le travail à accomplir est conséquent.

Mission accomplie, mais sans convaincre. En s’imposant dans un Scotstoun Stadium de Glasgow pas bien garni ce dimanche (8-28), les filles du XV de France peuvent toujours espérer imiter les garçons et remporter le Grand Chelem. Après l’Italie (39-6) et l’Irlande (40-5), les Bleues ont bien négocié leur premier déplacement en Ecosse, où elles s’étaient contentées du nul (13-13) lors du Tournoi 2020.


Si les joueuses des Highlands ont tenu le choc lors de la première demi-heure, en monopolisant vainement le ballon, elles ont craqué en douze minutes. L’ouvreuse Jessy Trémoulière a profité d’un beau boulot du pack (28e), avant que la demi de mêlée Laure Sansus n’exploite un dégagement écossais contré (36e) pour réussir – comme face à l’Irlande – un doublé, après son essai initial (9e) à la suite d’un exploit personnel. La 3e ligne et capitaine Gaëlle Hermet s’est chargée d’assurer le bonus offensif avant la pause (40e).

5-0 pour l’Ecosse en deuxième mi-temps

En deuxième mi-temps en revanche, les joueuses d’Annick Hayraud, qui avait changé 9 titulaires par rapport à l’Irlande, n’ont rien montré et pas marqué un seul point. Leur conquête a chancelé et elles ont logiquement fini par encaisser un essai de l’arrière Chloe Rollie (69e).

« Il faut se remettre la tête à l’endroit, lâchait Gaëlle Hermet sur France 2 au coup de sifflet final. On est beaucoup trop indisciplinées. » « Il fallait qu’on gagne les trois matchs, c’est fait, a ajouté la Toulousaine. Il va falloir se demander individuellement ce qu’on veut faire sur les deux derniers matchs. »

Après avoir disposé avec bonus mais sans trop briller des trois équipes les plus faibles de ce Tournoi des VI Nations, les Bleues vont bénéficier de près de deux semaines de pause avant d’aller au pays de Galles le 22 avril. En cas de nouveau succès, elles joueront une « finale » pour le Grand Chelem face aux Anglaises, le 30 avril à Bayonne.

Neuf défaites d’affilée pour les Françaises contre les Anglaises

Les filles à la Rose, meilleure équipe mondiale du moment, restent sur neuf succès face aux Françaises et ont concassé samedi les Galloises (51-5) qui avaient gagné leurs deux premiers matchs. Les coéquipières de Gaëlle Hermet vont devoir monter en régime pour espérer faire chuter les favorites.