FC Barcelone : Xavi demande à ses joueurs « d’être plus humbles » après une nouvelle défaite contre Cadix

FOOTBALL Le Barça s’est incliné pour la deuxième fois d’affilée au Camp Nou et va devoir cravacher pour se qualifier en Ligue des champions

J.L. avec AFP
— 
Xavi connaît ses premiers moments de difficulté sur le banc catalan.
Xavi connaît ses premiers moments de difficulté sur le banc catalan. — Joan Monfort/AP/SIPA

Le FC Barcelone a craqué contre Cadix (1-0) lundi au Camp Nou en clôture de la 32e journée, et stagne à la deuxième place, à égalité avec le Séville FC et l’Atlético Madrid (60 points), quinze longueurs derrière le Real Madrid. Les Blaugranas ont plié au retour des vestiaires sur un but de Lucas Perez (47e) après deux parades de Marc-André ter Stegen devant Ruben Sobrino, sous les yeux de Clément Lenglet, inerte, concédant ainsi leur première défaite en Liga depuis quatre mois.

« On est le Barça, on doit faire mieux »

Ce revers intervient quatre jours après leur élimination de la Ligue Europa en quarts de finale face à l’Eintracht Francfort, dans des conditions rocambolesques. Cette deuxième déroute de rang inquiète, juste avant le sprint final de la saison. Le Barça n’avait plus perdu en championnat depuis le 4 décembre contre le Betis Séville au Camp Nou (2-1). Depuis, les joueurs de Xavi restaient sur une série d’invincibilité de quinze matchs en Liga (quatre nuls et onze victoires), et avaient remporté leurs sept dernières rencontres de championnat.

« On a manqué une occasion en or de faire la différence avec les autres équipes engagées dans la bataille pour la Ligue des champions, a réagi Xavi en conférence de presse d’après-match. On a presque dit adieu au titre. On doit faire notre autocritique. On est le Barça, on doit faire mieux. Cela m’inquiète, clairement. On est très déçus, a expliqué le technicien. Les joueurs doivent montrer plus d'envie, plus de foi. On doit être plus humbles. On a changé notre style de jeu, notre identité, mais on doit encore progresser. Et il faut se qualifier pour la Ligue des champions de quelque manière que ce soit ».

Avec 15 points d’avance sur le Barça, qui doit disputer un match en retard, le Real Madrid, auteur d'une nouvelle remontada exceptionnelle face à Séville, aura presque le titre d’Espagne en poche en cas de victoire mercredi soir contre Osasuna à la maison.