Barça - Francfort : Comment les supporters allemands ont pu être aussi nombreux au Camp Nou?

FOOTBALL D'après les médias espagnols, 20.000 supporters de l'Eintracht Francfort étaient présent au Camp Nou pour assister à la qualification de leur équipe face au FC Barcelone

W.P, avec AFP
— 
Ceci n'est pas le Santiago Bernabeu
Ceci n'est pas le Santiago Bernabeu — Joan Monfort/AP/SIPA

Ils étaient 30.000, d’après la presse espagnole, peut-être même plus. Et, comble de l’affront, il a fallu que la couleur de leur équipe soit le blanc. Du blanc partout, donc, au Camp Nou, pour assister à la qualification de l'Eintract Francfort aux dépens du FC Barcelone en quarts de finale de Ligue Europa. Les supporters du Real Madrid ont dû se régaler sur leur canap.



« C’est une honte qui ne peut pas être répétée, a réagi le président blaugrana Joan Laporta. Nous avons des informations sur ce qui s’est passé. C’est scandaleux et honteux. » A peine moins furieux en privé selon Mundo Deportivo, Xavi est resté politiquement correct en conférence de presse. « On aurait dit une finale, où la moitié des entrées avaient été données à chaque club. Le club est en train de voir ce qui a bien pu se passer. […] Chez nous, ça ne doit pas arriver. »

Problème de revente des billets

Dès lors, comment ça a pu arriver ? 5.000 places étaient réservées pour les supporters allemands, et en théorie, aucun supporter résidant en Allemagne au-delà de cette limite n’aurait pu se procurer de billet pour la rencontre, question d’adresse IP. Mundo Deportivo annonce néanmoins les alternatives qui ont permis à des supporters de Francfort de se procurer des places

  • Un résident espagnol effectue l’achat à votre place
  • Achat sur une plateforme de revente non officielle
  • Achat effectué par un citoyen allemand résident en Espagne ou qui possède des documents espagnols

Autre problème, les abonnés du Barça qui ne préviennent pas de leur absence en avance, rendant impossible la revente (officielle) par le club. D’autres ont purement et simplement fait le choix de les revendre directement aux supporters adverses. La presse espagnole parle de places à 500 euros. « Tout le monde a le droit de vendre ses places, mais la réalité rend très, très triste de voir un Camp Nou avec autant de supporters rivaux », a commenté Enric Masip, conseiller du président Laporta, sur Twitter.

Un fiasco certes, mais pas la seule raison de la faillite sportive du Barça, selon Xavi. « C’est une déception supplémentaire, mais ce n’est pas une excuse. » Vu l’ampleur du scandale, on se doute bien que ça n’arrivera pas de si tôt.