Barça – Francfort : La remontada est « oubliée » pour Kevin Trapp après l’exploit de l’Eintracht au Camp Nou

FOOTBALL L'ancien gardien du Paris Saint-Germain s'est réjoui de la qualification de Francfort au Camp Nou, jeudi, en Ligue Europa

W.P, avec AFP
— 
Kevin Trapp
Kevin Trapp — Joan Monfort/AP/SIPA

C’était plus fort que lui. Tellement fort, que Kevin Trapp n’a même pas attendu la question du journaliste pour en parler, juste après la victoire et qualification de l’Eintracht Francfort sur la pelouse du FC Barcelone. La même où il avait vécu l’enfer de la remontada avec le PSG. « Oui, ce que j’avais vécu ici en 2017 est bien oublié maintenant ».

Contrairement à il y a cinq ans, Trapp n’a pas concédé de but d’entrée, c’est même tout l’inverse. Les Catalans ont cédé d’emblée sur un penalty concédé dès la 4e minute après un accrochage entre Eric Garcia et Jesper Lindstrom et transformé par Filip Kostic, puis une deuxième fois à la demi-heure de jeu sur une sublime frappe lointaine signée Rafael Santos Borré (36e), avant de voir leurs derniers espoirs s’envoler sur une frappe croisée de Kostic, pour le doublé (67e).

Francfort-West Ham en demies

Le joli but du capitaine blaugrana Sergio Busquets, en toute fin de match (90e+1) et le penalty transformé par Memphis Depay au bout du temps additionnel (90e+10), n’auront donné qu’un vain et bref espoir aux Catalans. La France du foot attendait une demie OL-Barça, ce sera finalement Francfort-West Ham. Sacré football.