FC Nantes – Montpellier : « L’Europe quoi ? »… Le maintien acquis et 6e de L1, le FCN reste « calme »

FOOTBALL En battant Montpellier, le FC Nantes grimpe à la 6e place de la Ligue 1. Mais pas question de parler d’Europe pour une équipe qui jouait le maintien il y a un an

Pierre-Alexandre Aubry
— 
FC Nantes - Montpellier : le debrief du match (2-0) — 20 Minutes
  • A la Beaujoire, le FC Nantes a battu Montpellier (2-0), grâce à des buts de Kolo Muani et Geubbels.
  • Une victoire synonyme de 6e place pour les Canaris au classement de la Ligue 1.
  • Le FC Nantes se mêle à la course à l’Europe. Mais pour le moment, le discours est axé sur le maintien, qui est désormais acquis.

Au stade de la Beaujoire,

Le FC Nantes termine sa semaine sur une belle note. Après sa qualification mercredi, contre Monaco, pour la finale de la Coupe de France, le FCN continue son petit bonhomme de chemin, en battant Montpellier (2-0, Kolo Muani et Geubbels). Mieux que cela même. Puisque les joueurs d’Antoine Kombouaré sont désormais sur une série de dix matchs consécutifs sans défaite à la Beaujoire. La dernière remonte au 1er décembre, face à Marseille (0-1).

En quête de maintien il y a tout juste un an, les Canaris affichent désormais une sérénité incroyable, comme celle démontrée face à des Montpelliérains impuissants. C’est même Olivier Dall’oglio, le coach du MHSC, qui le reconnaissait à la fin du match : « Il y a de la détermination chez eux. Par rapport au match aller [2-0 pour Montpellier], on sent que c’est beaucoup plus huilé. »

Le maintien, un point c’est tout

En effet, la formation nantaise n’a pas montré la moindre faille, surtout en seconde période, en ne concédant qu’un seul tir cadré durant les 90 minutes de ce match bien maîtrisé. Après cette belle victoire, les Jaune et Vert occupent la 6e place du classement de Ligue 1. Une bonne place pour se mêler à la course à l’Europe. Sans oublier la finale de la Coupe de France face à Nice. « L’Europe quoi ? », répond Antoine Kombouaré, le coach nantais. « On va surtout rester calmes et travailler pour gagner des matchs. »

Ne parlez pas d’Europe aux Nantais. Ce dimanche, le discours reste axé avant tout sur les points du maintien en Ligue 1. « On est maintenus, c’est bien », a expliqué le défenseur Nicolas Pallois juste après la rencontre. Même constat pour son entraîneur, très satisfait, mais qui tient à ne pas griller les étapes : « C’est mieux que la fête aujourd’hui, car on a les points du maintien. C’est quelque chose de grandiose ce qu’on est en train de vivre. On sait que la saison prochaine on sera en Ligue 1. Aujourd’hui, nous retrouver dans cette position… On peut apprécier et être fiers de ce qu’on fait. »

Pas d’emballement, donc. « Prendre match par match. » La phrase est, certes, un peu bateau. Mais tant que les résultats suivent… Séduisant dans le jeu, le FC Nantes est à sa place. « Je suis bluffé par la performance de mes joueurs, et leur solidité mentale », résume le coach du FCN. Une force qui donne envie d’aller voir plus haut. N’est-ce pas ? Là encore, Antoine Kombouaré reste serein. « Quand tu es compétiteur, tu veux tout le temps gagner. Encore plus aujourd’hui, car on est sur une dynamique de victoires. » Ses joueurs ne semblent pas encore rassasiés. Et c’est tant mieux pour leurs supporteurs, pour qui la fin de saison s’annonce moins angoissante qu’il y a un an.