Equipe de France féminine : Au Tournoi de France, le spectre de l’affaire Hamraoui plane au-dessus de Bleues irrésistibles

FOOTBALL La sélection dirigée par Corinne Diacre a remporté mardi soir au Havre son troisième match en trois rencontres du Tournoi de France, aux dépens des Pays-Bas

N.S. avec AFP
— 
Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto célèbrent le premier but de cette dernière lors de France - Pays-Bas en rendant hommage à leur coéquipière au PSG Aminata Diallo.
Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto célèbrent le premier but de cette dernière lors de France - Pays-Bas en rendant hommage à leur coéquipière au PSG Aminata Diallo. — David Winter / Sipa

Il ne pouvait y avoir meilleure préparation avant le championnat d’Europe, du 6 au 31 juillet en Angleterre. L’équipe de France féminine a remporté son deuxième Tournoi de France en deux éditions mardi soir au Havre, grâce à une troisième victoire en autant de matchs. Après la Finlande (5-0) et le Brésil (2-1), ce sont les Pays-Bas qui ont subi la loi des Bleues (3-1).


Le capitaine Wendie Renard, sur penalty (20e) et l’attaquante Marie-Antoinette Katoto, auteure d’un doublé sur talonnade (25e et 74e) ont été une nouvelle fois décisives face aux championnes d’Europe en titre et finalistes de la dernière Coupe du monde. « Il y a des choses intéressantes, vraiment… Je sens de l’homogénéité dans cette équipe », a savouré la sélectionneuse Corinne Diacre, dont l’équipe reste sur une série de 10 succès, du jamais vu sous son mandat. « Des choses se dessinent ».

Devant seulement 5.231 spectateurs (il y en avait 12.000 face au Brésil), les Bleues ont régalé offensivement, notamment Kadidiatou Diani sur son côté droit. Cette dernière et Katoto ont célébré un but en formant un « A » avec leurs doigts, une dédicace à leur coéquipière au PSG Aminata Diallo, absente du rassemblement.

L’affaire Hamraoui plane toujours

Les remous de l’affaire Kheira Hamraoui, agressée en novembre en présence de Diallo, un temps suspectée, continuent d’exister. Convoquée pour ce Tournoi de France, Hamraoui est entrée lors du dernier quart d'heure face aux Pays-Bas. « Les célébrations, c’est très personnel », a sobrement commenté Diacre. Il serait dommage que l’extrasportif gêne la marche en avant d’une équipe si prometteuse.