PSG-Real Madrid : « Qu’il est bon Mbappé ! »… La presse madrilène retient le talent du Français plutôt que la défaite du Real

FOOTBALL Les journaux espagnols n’ont pas de mots assez forts pour qualifier le probable futur Madrilène, unique buteur du match de C1 de mardi

Nicolas Stival
Kylian Mbappé a survolé le 8e de finale aller de Ligue des champions entre le PSG et le Real Madrid, mardi soir.
Kylian Mbappé a survolé le 8e de finale aller de Ligue des champions entre le PSG et le Real Madrid, mardi soir. — Chine Nouvelle / Sipa

Une photo de Kylian Mbappé face à Thibaut Courtois, au moment de donner la victoire au PSG dans les derniers instants. Les quotidiens sportifs madrilènes Marca et AS ont retenu la même séquence, à quelques dixièmes de seconde près, pour illustrer en « Une »  la défaite de « leur » Real à Paris (1-0), mardi soir en 8es de finale aller  de Ligue des champions. « ¡ Qué bueno es Mbappé ! » s’ébaubit Marca, alors qu’AS s’exclame : « Es la bomba » (grosso modo, « c’est de la balle ») au sujet du potentiel futur joueur des Merengue.


Pas besoin de maîtriser la langue de Sergio Ramos pour comprendre que la presse de la capitale espagnole met bien davantage l’accent sur le talent de Kyky que sur la défaite de Benzema et des siens, hors sujet au Parc. Même si Marca affirme que « le Bernabéu devra être un chaudron [ça passe mieux en français que « chaudière », la traduction littérale de « caldera »] le 9 mars », lors du 8e retour. Et que son concurrent glisse : « le Bernabéu exigera un Madrid bien meilleur ».

Un doute savamment entretenu

Non, une fois lâchés quelques mots sur le penalty de l’ancien Barcelonais Messi repoussé par Courtois, il n’y en a quasiment que pour Mbappé, dont les moindres paroles sont disséquées. Comme le garçon est aussi malin devant les micros que sur un terrain, il n’a offert rien d’autre à manger qu’un très banal : « La vérité, c’est qu’on parle quand même du Paris Saint-Germain et du Real Madrid, deux grands clubs ».

L’épilogue du feuilleton « Où jouera Kyky la saison prochaine ? » attendra encore, ce qui permettra de tartiner des pages et des pages en Espagne comme en France. En attendant, l’attaquant français fait déjà des miracles de l’autre côté des Pyrénées : avec lui, les quotidiens sportifs catalans Sport et Mundo Deportivo ont choisi ce mercredi matin le même sujet de « une » que leurs collègues madrilènes.