Losc : « Pas une seconde, je me suis dit que c’était fini », assure Hatem Ben Arfa

FOOTBALL L’attaquant de 34 ans a été présenté officiellement ce mercredi au domaine de Luchin. Il s’est engagé pour cinq mois avec le Losc

François Launay
— 
Hatem Ben Arfa sous bonne protection à Lille.
Hatem Ben Arfa sous bonne protection à Lille. — F. Launay / 20 Minutes
  • Hatem Ben Arfa s’est engagé pour six mois avec le Losc.
  • Présenté ce mercredi au domaine de Luchin, l’attaquant se sent prêt à aider le club nordiste à atteindre ses objectifs européens.
  • A 34 ans, l’ex-international assure qu’il n’est pas fini.

Hatem Ben Arfa n’a pas changé. Présenté ce mercredi au  Losc qu’il a rejoint jusqu’à la fin de la saison, le joueur de 34 ans est toujours aussi à l’aise. Parfois déconcertant, le néo-Lillois, qui n’a plus joué en  Ligue 1 depuis son départ de Bordeaux en juin dernier, a expliqué pourquoi il avait rejoint les champions de France pour une pige de six mois.

« C’est un club qui est très ambitieux, qui a de très bons joueurs et qui a un projet. C’est très excitant de participer à ce projet-là. Lille est une équipe qui tourne bien et qui a d’excellents joueurs qui jouent au foot. C’est à moi de revenir très rapidement et d’être très performant. Je vais essayer d’aider le club », a déclaré un joueur qui a refusé des propositions « dans des championnats plus orientés hors foot » avant d’accepter l’offre lilloise.

Mais celui qu’Olivier Létang, président du Losc très proche de lui, présente comme « un accélérateur de particules » pose quand même quelques questions. A commencer par son état de forme. S’il a l’air affûté, Ben Arfa, qui s’est entraîné avec un préparateur physique individuel, est forcément en manque de rythme huit mois après avoir joué son dernier match de Ligue 1. « J’ai essayé de garder un rythme de club pour pouvoir avoir des cycles de travail afin d’arriver prêt. J’ai vraiment envie de retrouver la compétition. Je me sens frais. Je veux donner le maximum pour arriver à atteindre les objectifs et donner ma part à l’équipe. »

Il devrait évoluer dans l’axe

Le voir faire ses premiers pas lillois samedi sur la pelouse de Brest serait donc une immense surprise. Heureusement, la trêve liée aux 8es de finale de la coupe de France (Lille est éliminée) qui suit va permettre à l’attaquant d’avoir trois semaines pour se retaper et être éventuellement prêt pour la réception du… PSG le 6 février prochain.

Quant à son rôle et à son poste dans l’effectif, Ben Arfa, qui devrait évoluer dans une position axiale, en a discuté avec son coach Jocelyn Gourvennec mais ne préfère pas s’étendre sur le sujet.

Quoi qu’il arrive, l’ex-international a très faim. Et à ceux qui pensent que le joueur s’est posé la question de la retraite après une si longue absence, Ben Arfa jure le contraire. « Vous pensez vraiment que si j’avais cru ça, je serai là ? C’est impossible sinon je me serais laissé aller. Je suis clair avec moi-même, je ne triche pas je ne me laisse pas influencer. Beaucoup me disaient que c’était fini mais je savais ce que je voulais faire. Pas une seconde, je me suis dit que c’était fini. Et c’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens. » Ne reste plus qu’au soliste à trouver sa place dans l’orchestre lillois en évitant les fausses notes.