OM – LOSC : Les Lillois « font le job », malgré une « expulsion extrêmement sévère »

FOOTBALL Le LOSC a obtenu le point du match nul (1-1), dimanche soir contre l’OM au stade Vélodrome, malgré l’expulsion de Benjamin André dès la 35e minute de jeu

Adrien Max
— 
L'expulsion de Benjamin André contre l'OM.
L'expulsion de Benjamin André contre l'OM. — Sylvain THOMAS / AFP
  • Le LOSC a fait match nul contre l’OM dimanche soir au stade Vélodrome pour la 21e journée de Ligue 1.
  • Les Lillois sont satisfaits de la solidarité dont ils ont fait preuve, surtout après l’expulsion de Benjamin André.
  • Pour Jocelyn Gourvennec, cette expulsion, qui est survenue dès la 35e minute, est « extrêmement sévère et change la donne ».

Au stade Vélodrome,

La satisfaction de la prestation, l’amertume de l’expulsion pour les Lillois dimanche soir à  Marseille. Les joueurs de Jocelyn Gourvennec ont réussi à ramener un point du  stade Vélodrome après le match nul contre l’OM (1-1). Le minimum syndical tant les Marseillais sont apparus en difficulté pour amener le danger sur le but de Grbic, mais un bon point finalement avec l’expulsion de Benjamin André dès la 35e minute de jeu.

« On est satisfait d’avoir partagé les points, a minima. A 11 contre 11, on avait le contrôle du match, on était au-dessus mais on n’a pas réussi à mettre le 2e, parce que Lopez a fait les arrêts », a estimé l’entraîneur du LOSC.

« Jouer pendant une heure à 10, ce n’est pas évident »

Mais ça, c’était jusqu’à la 35e minute donc, et le deuxième carton jaune de Benjamin André pour une grosse faute sur Mattéo Guendouzi, alors que le numéro 21 de Lille venait d’être averti 30 secondes plus tôt pour contestation. « L’expulsion est extrêmement sévère, elle change la donne », a répété à plusieurs reprises Jocelyn Gourvennec, tout en refusant de rentrer dans la polémique. Pour le milieu de terrain Lillois Onana, « c’est surtout le premier jaune qui est sévère, mais il faut respecter la décision de l’arbitre ».

Malgré cette infériorité numérique très tôt dans le match, les joueurs du LOSC ont continué de très bien défendre et c’est finalement de Cengiz Under qui a permis à l’OM de recoller au score (75e). Mais les hommes de Sampaoli, n’auraient probablement jamais marqué, sans cet éclair du Turc.

« Le carton rouge nous a mis en difficulté, mais on a fait le job, on est resté soudé. Je ne pense pas qu’il y a des regrets, je prends surtout le positif et jouer pendant une heure à 10, ce n’est pas évident » s’est satisfait Onana.

« Remonter dans le haut du classement »

Une belle solidité défensive caractérisée par les deux tours de contrôles du LOSC, Botman qui s’est même mué en buteur (15e), et Fonte, qui ont obligé les attaquants de l’OM a passé, sans grand succès, par les côtés. Reste désormais à trouver un peu plus de justesse en attaque, les contres souvent emmenés par le rapide Renato Sanches méritaient mieux, et auraient permis d’enfoncer les Marseillais avant qu’ils ne reviennent au score.

« On doit pousser, et faire encore plus. Il faut continuer dans cet état d’esprit, et remonter dans le haut classement », espère Jocelyn Gourvennec. Malgré ce match nul satisfaisant vu la physionomie du match, les Lillois font du surplace et restent à la 10e place du classement. Avec un match en retard qu’ils joueront mercredi contre Lorient.