Losc-OL : Lille va mieux mais ne décolle toujours pas

FOOTBALL Le club nordiste a concédé le nul à domicile (0-0) ce dimanche face à Lyon (0-0)

François Launay
— 
Lille et Lyon ont fait match nul
Lille et Lyon ont fait match nul — AFP
  • S’il a eu les plus grosses occasions, le Losc n’a pas réussi à s’imposer ce dimanche face à Lyon.
  • Un nul qui ne fait pas beaucoup avancer les Nordistes au classement où Lille se traîne à la onzième place quasiment à la mi-saison.

S’il avait fallu désigner un vainqueur aux points ce dimanche entre Lille et Lyon, les Nordistes l’auraient emporté. Sauf que le foot n’est pas la boxe et malgré au moins cinq occasions franches en deuxième mi-temps, le Losc n'a pas réussi à s'imposer (0-0) sur sa pelouse.

« Un nul contre Lyon à domicile n’est pas une contre performance. C’est plus la physionomie du match qui nous laisse des regrets. » a reconnu Jocelyn Gourvennec, un entraîneur du   Losc heureux du comportement de ses joueurs. « On est revenu à un très bon niveau et de manière plus régulière. Ça n’a pas suffi pour gagner. Mais ce qu’on a mis dedans à savoir la mentalité des joueurs, l’intensité, l’envie, tout ça est porteur de beaucoup d’espoirs ».

Neuf matchs d’affilée sans défaite

Quatre jours après sa victoire à Wolfsburg, synonyme de qualification pour les huitièmes de finale de Ligue des champions, le Losc a confirmé sa solidité actuelle. Toutes compétitions confondues, cela fait désormais neuf rencontres d’affilée que le club nordiste n’a plus connu la défaite. « On doit continuer à avancer, on est dans la bonne direction et on reste dans la lutte », assure Sven Botman, le défenseur lillois.

Sauf qu’avec quatre nuls et deux victoires sur ses six derniers matchs de Ligue 1, Lille n’avance pas beaucoup au classement. Onzième de Ligue 1, le champion de France n’arrive toujours pas à se rapprocher du top 5, son objectif fixé en début de saison. Si la qualif en 8e de finale de Ligue des champions​, dont le tirage au sort aura lieu ce lundi, fait pardonner beaucoup de choses aux Lillois, à mi-saison, le club nordiste est encore loin de ses ambitions.