Affaire Hamraoui : L’épouse d’Eric Abidal veut être entendue pour faire « cesser la rumeur »

PSG Citée dans l’enquête sur l’agression de la footballeuse du PSG Kheira Hamraoui, Hayet Abidal dit n’avoir rien à voir avec cette affaire

W.P, avec AFP
— 
Eric Abidal, en 2019
Eric Abidal, en 2019 — REX/Shutterstock/SIPA

Hayet Abidal, épouse de l’ancien joueur du FC Barcelone, souhaiterait être entendue par les enquêteurs dans l’affaire Hamraoui « afin de faire cesser la rumeur » d’une vengeance conjugale. Celle-ci n’a « rien à voir avec ces faits », selon son avocat.

« Elle a, dès lundi matin, demandé au parquet de Versailles, par la voie de son conseil, à être interrogée afin de faire cesser la rumeur », a écrit son avocat, Me Nicolas Cellupica, dans un communiqué transmis mardi soir. « Hayet Abidal n’a rien à voir avec ces faits », a-t-il insisté. Sa cliente « ne fera aucun commentaire sur ce dossier et souhaite être entendue le plus rapidement possible par les enquêteurs ou le magistrat en charge du dossier », a-t-il ajouté.

« Rien n’est fondé »

La puce utilisée dans le téléphone de Kheira Hamraoui, violemment agressée le 4 novembre près de Paris, était au nom de l’ex-international Eric Abidal. Kheira Hamraoui avait expliqué aux enquêteurs que cette puce était « au nom de son ex », selon une source proche du dossier. La joueuse a évolué au FC Barcelone à une période où Eric Abidal était directeur sportif du club catalan.

L’hypothèse d’une vengeance amoureuse de l’entourage de M. Abidal est « une piste envisagée parmi d’autres », avait indiqué lundi le parquet de Versailles, estimant que « rien n’est fondé » mais n’excluant toutefois pas la possibilité que l’épouse de M. Abidal, Hayet Abidal, soit entendue comme lui.