FC Nantes – RC Strasbourg : Pourquoi Kombouaré craint les attaquants alsaciens

LIGUE 1 Le FC Nantes reçoit le Racing club de Strasbourg ce dimanche, à 15 heures. Avant cette rencontre, Antoine Kombouaré, le coach nantais, revient sur la force de frappe de son adversaire

Pierre-Alexandre Aubry
— 
Antoine Kombouaré, le coach du FC Nantes, décrit le RC Strasbourg comme disposant d' "une armada de joueurs offensifs".
Antoine Kombouaré, le coach du FC Nantes, décrit le RC Strasbourg comme disposant d' "une armada de joueurs offensifs". — L.Venance/AFP
  • Après sa défaite à Montpellier, le FC Nantes accueille Strasbourg ce dimanche.
  • Strasbourg affiche l’une des meilleures attaques de Ligue 1 avec 22 buts marqués en 12 journées de championnat. Antoine Kombouaré parle d’une « attaque de feu »

Il y aura des points à prendre, ce dimanche à la Beaujoire. Face à Strasbourg, le FC Nantes affronte une équipe à égalité au classement de Ligue 1 (17 points). Une rencontre qui s’annonce à double tranchant pour les deux formations. Antoine Kombouaré, l’entraîneur du FC Nantes, parle même d’une « impression de petite finale » qui attend les deux formations. Face à une équipe strasbourgeoise en confiance, après une large victoire (4-0) face à Lorient, le FC Nantes devra rester solide derrière. « C’est une attaque de feu, ils ont marqué 22 buts », analyse le technicien Jaune et Vert.

En effet, après 12 journées de championnat, le Racing est la 3e meilleure attaque de Ligue 1, derrière le PSG (26 buts) et Nice (23 buts). Un constat qui pousse Antoine Kombouaré à la méfiance. « On s’attend à souffrir, on va jouer une équipe athlétique, solide. Ils se découvrent peu à l’extérieur », indique-t-il. Et c’est peut-être là que les Nantais ont une carte à jouer. Car si Strasbourg explose les compteurs à la Meinau, l’équipe de Julien Stéphan éprouve plus de difficultés hors de ses terres (4 points pris sur 15 possibles).

« Une armada de joueurs offensifs »

Mais la vigilance reste de mise du côté d’Antoine Kombouaré. « Ils marquent beaucoup suite à des centres, ou sur des phases arrêtés. Ils ont une meilleure attaque que nous, c’est clair. C’est une armada de joueurs offensifs avec Gameiro, Ajorque, Diallo, Waris… Ce sont des attaquants d’expérience, efficaces ». Sans compter Thomasson. L’ancien Nantais est auteur de trois buts cette saison.

Si les Strasbourgeois se montrent moins tranchants à l’extérieur, ils savent tout de même faire trembler les filets chez leurs adversaires. Sauf à Rennes, les Alsaciens ont toujours marqué à l’extérieur. Au FC Nantes de prouver qu’il reste maître à La Beaujoire. Après trois victoires de rang à la maison, les Canaris doivent rattraper leur faux pas à Montpellier (défaite 2-0). Match lors duquel les Nantais ont manqué « d’agressivité, de détermination », d’après leur entraîneur. « Si vous n’avez pas cette espèce d’énergie, cette rage, que vous devez avoir en vous pour marquer des buts, vous ne faites jamais mal. C’est ce qui nous manque. »

Le potentiel retour de blessure de Ludovic Blas, déjà auteur de six buts, pourrait pallier à ce manquement. Avec Randal Kolo Muani et Moses Simon, ils sont auteurs de plus de 70 % des buts et passes décisives de la formation nantaise cette saison.