PSG : L’entourage d’Ander Herrera détaille les circonstances du vol dans le bois de Boulogne

FAITS DIVERS Un proche du joueur a expliqué à l’AFP que ce dernier n’avait rien à se reprocher

N.C. avec AFP
— 
Ander Herrera lors de PSG-Angers, le 15 octobre 2021.
Ander Herrera lors de PSG-Angers, le 15 octobre 2021. — J.E.E/SIPA

L’entourage d’Ander Herrera, victime d'un vol mardi soir dans le bois de Boulogne, a expliqué ce mercredi à l’AFP les circonstances de l’incident. « Il n’y a pas eu de violence, a précisé un proche. Ander Herrera revenait du Parc des Princes où il participait à un workshop, une série d’opérations avec des partenaires du PSG, comme c’est le cas plusieurs fois au cours de la saison au Parc », a raconté cette source.

« Pour rentrer chez lui, il est passé par le Bois de Boulogne, et à un feu tricolore, une personne rentre dans sa voiture et prend le téléphone et le portefeuille qui étaient en vue », a poursuivi ce membre de l’entourage du joueur. «​Ander Herrera lui dit : "Je te donne 200 euros, mais rends-moi mon portefeuille et mon téléphone", dépose ensuite la personne un peu plus loin et appelle la police. »

Rien à se reprocher

Cette source argue que « l’objectif de sa démarche est que la personne soit interpellée et que ça ne se reproduise pas », et que si le joueur avait quelque chose à se reprocher, dans ce haut lieu de la prostitution parisienne, il n’aurait pas prévenu la police.

L’agression s’est déroulée à l’arrêt, à un feu tricolore, sur l’allée de la Reine-Marguerite, dans le 16e arrondissement de Paris. Selon nos informations, le milieu de terrain espagnol du PSG a vu une prostituée entrer dans son véhicule alors qu’il était au volant pour lui dérober son portefeuille et son téléphone, qui étaient en évidence sur le tableau de bord.