PSG : Le milieu de terrain Ander Herrera agressé et dépouillé au bois de Boulogne par une prostituée

VOL A LA TIRE Le joueur du Paris Saint-Germain traversait le bois de Boulogne dans sa voiture au moment des faits

A.H. et T.C. avec AFP
— 
Ander Herrera lors de la rencontre entre le PSG et l'OM, le 24 octobre dernier
Ander Herrera lors de la rencontre entre le PSG et l'OM, le 24 octobre dernier — Adil Benayache/SIPA

L’agression s’est déroulée à l’arrêt, à un feu tricolore, sur l’allée de la Reine-Marguerite, dans le 16e arrondissement de Paris. Selon nos informations, Ander Herrera, milieu de terrain du Paris Saint-Germain a vu une prostituée entrer dans son véhicule alors qu’il était au volant pour lui dérober son portefeuille et son téléphone, qui étaient en évidence sur le tableau de bord.

La police a été appelée vers 20h, dans une rue proche du Bois de Boulogne, pour le « vol simple, dans sa voiture, du portefeuille » d’un joueur de football du PSG, rapporte une source à 20 Minutes, confirmant des informations du Point. Ce qui signifie qu’il n’y aurait pas eu de violences commises contre le joueur.

La suspecte aurait proposé à la victime de lui rendre le téléphone, à condition que la victime, qui s’est exécutée, la dépose en voiture à un endroit précis. Au total, « seulement » 200 euros auraient été dérobés au joueur du Paris Saint-Germain. Le footballeur se réserve le droit de porter plainte.

« Il n’y a pas eu de violence », a précisé à l’AFP l’entourage du joueur, qui a détaillé les circonstances du vol. « Ander Herrera revenait du Parc des Princes [voisin du Bois de Boulogne] où il participait à un workshop […], comme c’est le cas plusieurs fois au cours de la saison au Parc », a raconté cette source. « Pour rentrer chez lui, il est passé par le Bois de Boulogne, et à un feu tricolore, une personne rentre dans sa voiture et prend le téléphone et le portefeuille qui étaient en vue », a poursuivi ce membre de l’entourage du joueur.

« Ander Herrera lui dit "Je te donne 200 euros, mais rends-moi mon portefeuille et mon téléphone", dépose ensuite la personne un peu plus loin et appelle la police », a-t-on expliqué. Cette source fait valoir que « l’objectif de sa démarche est que la personne soit interpellée et que ça ne se reproduise pas », et si le joueur avait quelque chose à se reprocher, dans ce haut lieu de la prostitution parisienne, il n’aurait pas prévenu la police.