OM - PSG : Plusieurs condamnations après des incidents lors du Classico

JUSTICE Plusieurs personnes ont été condamnées et interdites de stades après des incidents survenus en marge ou lors du match de Ligue 1 entre l’OM et le PSG

Adrien Max
— 
Des policiers au stade Vélodrome lors d'OM - PSG.
Des policiers au stade Vélodrome lors d'OM - PSG. — FREDERIC MUNSCH/SIPA

Les forces de l’ordre avaient procédé à 21 interpellations. Plusieurs personnes étaient jugées à Marseille pour des faits présumés de dégradation, détention de fusée, violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, outrage, rébellion et intrusion sur le terrain, soit aux abords ou à l’intérieur du stade Vélodrome, lors du match entre l'Olympique de Marseille et le Paris Saint-Germain. Parmi les 21 personnes interpellées, 17 ont été mises en garde à vue.

Selon le parquet de Marseille, trois personnes ont été condamnées à des peines allant de quatre mois avec sursis à deux ans ferme et deux à des peines d’amende, alors que les cinq étaient jugés en comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité. Et toutes ont été interdites de stade pendant un an. Un prévenu a été condamné à six mois de bracelet électronique et un an d’interdiction de stade après avoir été jugé en comparution immédiate.

D’autres ont été condamnés à des amendes, ou ont reçu des rappels à la loi, ainsi que l’obligation de suivre un stage de citoyenneté. Quatre autres personnes seront jugées ultérieurement, tandis que deux ont fait l’objet d’un classement sans suite.