Montpellier : Exceptionnel, Téji Savanier en version Top 10 mondial

FOOTBALL Selon Sky Sports, le meneur de jeu de Montpellier fait partie du Top 10 mondial depuis le début de la saison. Savanier a répondu par une prestation XXL contre Lens

Jérôme Diesnis
— 
Téji Savanier ici à la lutte avec Seko Fofana, a livré une prestation de très haut niveau face à Lens.
Téji Savanier ici à la lutte avec Seko Fofana, a livré une prestation de très haut niveau face à Lens. — P. Guyot / AFP
  • Face à Lens, Téji Savanier a livré une prestation remarquable, peut-être la plus aboutie de sa carrière.
  • Quelques jours plus tôt, les Anglais de Sky Sports avaient dévoilé un classement basé sur des statistiques très pointues qui le présentaient comme le huitième meilleur joueur du monde à ce début de saison.
  • Le niveau actuel de Téji Savanier relance le débat sur sa présence avec les Bleus.

Les Anglos-Saxons sont les maîtres incontestés des statistiques. Et celle-ci, tombée au début du mois, n’est pas passée inaperçue. Selon Sky Sports, qui s’appuie sur une batterie des chiffres, le meilleur joueur du monde sur ces deux premiers mois de la saison 2021-2022 s’appelle Karim Benzema. Voilà qui met de l’eau au moulin de ceux quoi pensent que le Français mérite de décrocher le Ballon d’or.

Mais un peu plus loin dans le classement, figure un joueur inconnu au niveau international. Téji Savanier est, selon le média anglais, le huitième meilleur joueur du monde en ce début de saison. Et le troisième du championnat de France derrière les deux Parisiens, Kylian Mbappé (4e) et Achraf Hakimi (7e).

Son coach : « Téji a été extraordinaire »

Ceux qui ont assisté à la rencontre contre Lens (1-0) ne remettront pas en question ce bilan. Le milieu de terrain de Montpellier a été exceptionnel contre le dauphin de Paris. Il a livré peut-être son plus grand match sous le maillot du MHSC, lui qui aligne les performances depuis le début de saison. « On a vu un Téji de très haut niveau. Et quand Téji est à ce niveau-là, il amène ce petit plus qui nous a permis de gagner le match », encense son coach Olivier Dall’Oglio.

Le meneur de jeu est en totale confiance, ose et réussit à peu près tout, par la qualité de ses passes, de ses déviations, de ses déplacements. « Téji a été extraordinaire, reprend le coach. Il a donné le tempo à l’équipe. Il a sorti les ballons qui nous ont fait du bien et n’a pas rechigné sur les phases défensives. » Et une passe décisive (pour Mavididi), une de plus, sur les cinq délivrées dimanche ayant amené un tir. « Cette passe compte car il y a une victoire au bout, reconnaît l’auteur du récital. Mais comme vous le savez, je ne pense pas qu’à moi. Si aujourd’hui je fais un grand match mais qu’on perd derrière, ça ne sert à rien. »

Pas de matchs européens, pas d’équipe de France ?

Cette prestation XXL qui fait suite à un début de saison salué par les stats outre-manche, ravive forcément une question qui s’était déjà posée la saison dernière : Téji Savanier, le seul dans la liste de Sky Sports à n’avoir jamais porté le maillot de son pays en sélection officielle (les matchs aux JO ne comptent pas pour des sélections avec les A), peut-il rêver d’un avenir en bleu ? La réponse tient dans les choix de Didier Deschamps, qui attend de voir les joueurs se comporter au niveau européen avant de les sélectionner. Et Montpellier en est malheureusement trop loin aujourd’hui.

En attendant, le milieu de terrain continue de régaler et de taper dans l’œil de tous les observateurs, y compris celui de ses adversaires. « Savanier est un joueur magnifique, évoque Franck Haise, le coach du RC Lens. Je n’ai pas attendu ce soir pour savoir qu’il l’était. Il a fait une énorme performance avec beaucoup d’intelligence, de finesse et de qualité technique. »