JO 2021 : « Je faisais l'apéro au camping », Téji Savanier raconte sa surprise d'avoir été sélectionné

BONNE NOUVELLE Le milieu de Montpellier fait partie des trois joueurs de plus de 23 ans que Sylvain Ripoll peut emmener au Japon

X. R.
— 
Téji Savanier sous le maillot de Montpellier.
Téji Savanier sous le maillot de Montpellier. — Dave Winter/Shutterstock/SIPA

On reconnaît bien là notre Téji national. Oui, national, car l’artificier de Montpellier va porter le maillot de l' équipe de France à Tokyo, comme il l’a appris alors qu’il « faisait l’apéro avec des collègues dans un camping. Je ne pensais pas du tout faire les JO, loin de là. Quand le coach m’a appelé, j’étais surpris, mais très heureux », a expliqué le joueur de Montpellier en conférence de presse.

Alors que la plupart des clubs rechignent à libérer leurs joueurs et que Sylvain Ripoll a longtemps galéré pour boucler sa liste, le Montpelliérain a fait partie des premiers noms cochés et validés. Son club a immédiatement accepté de le libérer, et Savanier peut donc découvrir le château de Clairefontaine, en préparation à la compétition olympique.

«J’ai été très bien reçu par le staff, les joueurs. Je ne connaissais que Paul Bernardoni (gardien et ancien coéquipier à Nîmes). Les autres, je ne les connaissais que de nom. Etre ici aujourd’hui avec ces joueurs c’est une énorme fierté. On a une chance énorme d’être là.»

A 29 ans, le milieu de terrain vient apporter, avec André-Pierre Gignac et Florian Thauvin, son expérience à un groupe très jeune et dont certains membres n’ont jamais connu la Ligue 1. Mais cela n’empêche pas Savanier d’être ambitieux : « Si on va là-bas c’est pour rapporter une médaille. Y aller juste pour faire joli, ça ne compte pas » Il faudra pour ça se défaire du Japon, du Mexique et de l’Afrique du Sud, pour commencer.