Ligue Europa Conférence : Des supporteurs du Maccabi Haïfa visés par des injures antisémites à Berlin

FOOTBALL Le président de l’Union Berlin a présenté ses excuses pour ce comportement « honteux et intolérable » de certains fans de son club

20 Minutes avec AFP
— 
Des supporteurs du Maccabi Haïfa au stade olympique de Berlin le 30 septembre 2021, lors du match de Ligue Europa Conférence contre l'Union Berlin.
Des supporteurs du Maccabi Haïfa au stade olympique de Berlin le 30 septembre 2021, lors du match de Ligue Europa Conférence contre l'Union Berlin. — Matthias Koch / AFP

Le fond de l’air effraie ces temps-ci dans de nombreux stades européens. Jeudi, des supporteurs du club israélien du Maccabi Haïfa ont été visés par des insultes antisémites lors du match de Ligue Europa Conférence contre l’Union Berlin. La rencontre s’est déroulée au stade olympique de la capitale allemande, et non dans l’enceinte habituelle du club berlinois, non conforme aux critères de l’UEFA.

« Nous avons été menacés en tribune par des supporteurs de l’Union, bombardés de bière », a dénoncé sur Twitter le Forum des jeunes de la Société germano-israélienne de Berlin-Potsdam, au lendemain du match remporté 3-0 par le club allemand. Un fan de l’Union a « tenté de mettre le feu à un drapeau israélien, ce qui a heureusement été rapidement empêché » par des policiers en civil, ajoute le Forum.

« Vague de solidarité »

Ce groupe a toutefois adressé ses remerciements « pour la vague de solidarité en ligne et aux fans de l’Union qui ont fait preuve de solidarité avec nous dans le stade ».

« Ce comportement est honteux et intolérable », a réagi dans un communiqué le président de l’Union, Dirk Zingler, qui a présenté ses excuses auprès des personnes visées par les insultes. « L’antisémitisme est malheureusement toujours présent dans notre société, y compris dans les stades », regrette-t-il.

Un lieu pas anodin

« Nous ne tolérerons jamais la discrimination dans nos rangs. Il est important de rester vigilant et de travailler sans relâche contre ce phénomène », ajoute le président du club allemand, assurant « soutenir l’enquête de police avec toutes les sources d’information à notre disposition ».

« Je suis consterné qu’au lieu d’équité et de respect, la haine et la violence aient émané de supporteurs allemands dans ce lieu chargé d’histoire », a de son côté déploré le commissaire du gouvernement à la lutte contre l’antisémitisme, Felix Klein, auprès des journaux du groupe Funke. Le stade olympique de Berlin a été érigé par les Nazis pour accueillir les Jeux olympiques de 1936.

« Je voudrais lancer un appel à tous les responsables de clubs pour qu’ils s’occupent du phénomène encore plus qu’avant », conclut le responsable gouvernemental.