Une Coupe du monde tous les deux ans ? Le Graët « pas contre », Deschamps pas d’accord

FOOTBALL Le président de la FFF et le sélectionneur des Bleus ne partagent pas le même avis sur le projet de la FIFA

N.S.
— 
Didier Deschamps et Noël Le Graët, pas vraiment d'accord sur le projet d'un Mondial biennal.
Didier Deschamps et Noël Le Graët, pas vraiment d'accord sur le projet d'un Mondial biennal. — Christophe Saïdi / Sipa

Une Coupe du monde tous les deux ans ? Et pourquoi pas, réplique Noël Le Graët. Après avoir assisté jeudi à une visioconférence sur le sujet donnée par la Fifa, le président de la FFF s’est confié à L’Equipe. Le Breton a lâché une réponse de Normand : « Je ne suis pas contre, mais je ne donne pas non plus un blanc-seing. »

On sent quand même que le Guingampais se situe plutôt dans le camp de Gianni Infantino, le patron du foot mondial. « Ne pas regarder ce projet de près serait une erreur, explique-t-il. Je comprends que les autres pays soient fâchés que l’Europe ait organisé une compétition nouvelle [la Ligue des nations], qui les empêche de pouvoir jouer des matchs amicaux contre les Européens. »

Une histoire de sous aussi

Bref, si Le Graët venait à définitivement pencher pour le « oui », ce serait au nom de l’universalisme du foot. Mais pas que… « Il faut que je sache si ce projet enrichit ou appauvrit la Fédération française, dont je suis le président. »

Sur un sujet infiniment clivant, NLG se distingue de DD. Interrogé jeudi en conférence de presse, Didier Deschamps avait pour une fois ouvert son cœur, et parlé en tant qu’ancien joueur, en craignant « qu’on banalise la Coupe du monde » si l’événement revenait tous les deux ans.

L’UEFA est également, sans surprise, vent debout contre la proposition de la FIFA, qui devrait être validée, ou pas, à l’issue d’un vote en décembre.