Pierre Ménès va lancer le « Pierrot football club » chez Reworld Media

FOOTBALL L'ancien consultant de Canal + a trouvé un point de chute dans un groupe aux méthodes décriées

J.L.
— 
Pierre Ménès, ici en novembre 2019.
Pierre Ménès, ici en novembre 2019. — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Un consultant dont plus personne ne veut dans un groupe de médias qui ne veut plus de journalistes. En y repensant, le mariage annoncé entre Pierre Ménès et Reworld Media revêt une certaine logique. Quelques semaines après son départ de Canal + dans les conditions mouvementées que l’on connaît, Pierre Ménès va déjà rebondir à partir du 12 octobre prochain grâce au lancement d’une plateforme digitale en association avec le groupe de presse Reworld Media, qui fait l’actualité ces dernières années pour sa propension à reprendre des titres de presse et les vider de ses rédacteurs.

Le nom de la dite plateforme ? Le « Pierrot football club », une émission qui permettra au chroniqueur toujours très suivi sur les réseaux sociaux de continuer à donner son avis sur le foot. Joint par l’Equipe, Guillaume Sempic, le directeur général de Media365, propriété de Reworld Media, est revenu sur ce partenariat :

« Dans notre groupe, on aime les entrepreneurs. Et on sait qu’un entrepreneur se prend parfois les pieds dans le tapis, connaît l’échec et quand il revient, il donne le meilleur de lui-même. De plus, je ne suis pas fan du lynchage médiatique. Je ne le défends pas, mais autres temps, autres époques. Les choses ne se passent plus comme ça, lui-même a mal géré le truc, je le lui ai dit et j’espère que cela lui a mis du plomb dans la tête. Pierre est clivant, et nous aussi, on l’est. On a regardé la communauté de Pierre, il a toujours 2,5 millions de followers sur Twitter. Des gens lui tourneront le dos, d’autres continueront à le suivre. D’ailleurs, nombreux lui demandaient la date de son retour. » Nous n’en faisions pas spécialement partie.