France-Finlande : Les Bleus meilleurs sans Mbappé ? « Je n’irai jamais sur ce terrain-là » rétorque Deschamps

FOOTBALL L’équipe de France a réalisé sa meilleure prestation depuis des lustres sans l’attaquant parisien

J.L.
— 
Kylian Mbappé contre la Bosnie, le 1er septembre 2021.
Kylian Mbappé contre la Bosnie, le 1er septembre 2021. — FRANCK FIFE / AFP

Plusieurs échanges enchanteurs entre Griezmann et Benzema et l’impression générale d'avoir revu les Bleus jouer au foot depuis des siècles ont suffi à faire émerger un débat encore plus futile que les précédents. La France aurait-elle plus de facilité à évoluer harmonieusement en attaque sans Kylian Mbappé, absent face à la Finlande à cause d’une gêne au mollet ?

Lancé sur le thème l’air de rien, DD n’a pas voulu laisser la porte ouverte une seule seconde à ce raisonnement en conférence de presse : « Je n’irai jamais sur ce terrain-là, a répondu le sélectionneur. Si j’avais pu, j’aurais tout intérêt à avoir Kylian. Il nous aurait amené autant si ce n’est plus de qualité. Il y a la complémentarité d’un duo, d’un trio. Kylian a sa place dans ce trio. Il y a aussi des ajustements à faire, par rapport à l’animation sur le côté. Kylian n’était pas là. Mais je préfère qu’il soit là, il n’y a pas photo. »

Un seul but avec les Bleus en 2021

Une réponse convaincue qui obéit à une vérité autant qu’une nécessité ? On sait le crack de Bondy particulièrement attentif à ce que les copains et les entraîneurs racontent de lui, Giroud en ayant fait l’amère expérience avant l’Euro. Autant vous laisser imaginer ce qu’il pourrait penser si le staff en venait publiquement à remettre en cause sa titularisation à long terme.

La fin de cette séquence internationale pourrait tout de même inciter Mbappé à réfléchir à la meilleure manière d’intégrer pleinement ce trio d’attaque qui nous fait fantasmer depuis l’Euro, mais qui n’a jamais vraiment réussi à se trouver en dehors de 20 minutes sublimes contre la Suisse en 8e de finale. Le champion du monde n’a marqué qu’un but en sélection en 2021, et sa dernière apparition contre la Bosnie n’a pas fait remonter sa cote. Heureusement, il a le temps de se refaire la cerise avec Neymar et Messi en attendant la Ligue des nations en octobre.