JO 2021 : Les basketteuses et les handballeuses jouent leur place en quarts de finale... Le programme de lundi à Tokyo

JEUX OLYMPIQUES Tout ce qui vous attend pour cette 10e journée des Jeux olympiques à Tokyo

A.L.G.
— 
Gabrielle Williams et les Bleues affrontent les USA pour une possible qualif en quarts de finale des Jeux.
Gabrielle Williams et les Bleues affrontent les USA pour une possible qualif en quarts de finale des Jeux. — Thomas COEX / AFP

Lundi 2 août – jour 10

Les Françaises du jour

Ça va jouer serré cette nuit du côté du sport co féminin français. Les handballeuses et les basketteuses tricolores vont en effet jouer leurs places en quart de finale des Jeux olympiques de Tokyo, après des départs mitigés en phases de poules. Les filles d’Olivier Krumbholz, qui ne comptent qu’une petite victoire depuis le début de la compète, affrontent le Brésil à 4 heures du matin. Une victoire contre l’équipe sud-américaine, contre laquelle la France n’a pas perdu depuis 2015, suffirait pour terminer quatrième du groupe B et passer en quarts à l’arraché. Du côté des basketteuses, qui défient les USA à 6h40, si une victoire du Nigeria contre le Japon (coup d’envoi à 3 heures) leur offrirait une qualif avant même de jouer, un succès des Nippones obligerait en revanche la bande à Valérie Garnier à s’imposer face aux Américaines pour espérer voir les quarts.

La (nouvelle) star du jour

Si vous ne la connaissez pas encore, il n’est pas trop tard pour faire la connaissance de la Portoricaine Jasmine Camacho-Quinn, qui ne cesse de faire péter les chronos au 100 m haies. Après avoir claqué le record olympique avec un temps de 12''26 en demi-finale, la Portoricaine devrait logiquement aller chercher l’or ce lundi. Rendez-vous à 4h50 pour suivre un possible nouveau record olympique.

La médaille qu’on espère fort, fort, fort

La médaille ? Et pourquoi pas LES médailles ! ? Premier et deuxième des qualifications au pistolet rapide 25 m, Clément Bessaguet et Jean Quiquampoix devraient logiquement être au rendez-vous de la finale. Lors des derniers championnats d’Europe, les deux hommes ont récemment montré qu’ils étaient de taille à relever un tel défi, avec l’or pour Quiquampoix et le bronze pour Bessaguet. Ils seront en concurrence avec le champion olympique en titre, l’Allemand Christian Reitz.

Le conseil de lecture du jour

Nicolas, notre envoyé spécial à Tokyo, a veillé jusque tard dimanche soir pour vous préparer ce portrait de l’Itaien Marcell Jacobs, l’inconnu au bataillon devenu en 9''80 le nouveau roi du 100 m. On parle de sombre inconnu, mais n’y voyez surtout pas là une insulte, c’est juste que le sprinteur de 26 ans n’avait aucune référence solide avant de se pointer la bouche en fleur à Tokyo.