JO 2020 football : Les Bleus massacrés par le Japon (0-4)... Adieu la qualif...

JEUX OLYMPIQUES Revivez le dernier match des hommes de Sylvain Ripoll, qui jouaient leur vie sur cette dernière rencontre de poule

D.Bd.
— 
Le Japonais Ao Tanaka (en blanc) face au Français Alexis Beka Bekale 28 juillet à Yokohama.(AP Photo/Kiichiro Sato)
Le Japonais Ao Tanaka (en blanc) face au Français Alexis Beka Bekale 28 juillet à Yokohama.(AP Photo/Kiichiro Sato) — Kiichiro Sato/AP/SIPA

France - Japon : 0-4 (Kubo, 24e ; Sakai 34e ; Miyoshi 70e ; Maeda 90e)

 

15h25 : Allez, on vous laisse, on va aller regarder les Bleus du basket et du hand qui font plus honneur au tournoi olympique. Merci de nous avoir suivi! Pour le foot, on se retrouve dimanche 20 heures avec le Trophée des champions entre le Losc et le PSG. Pour les JO, vous pouvez suivre nos lives sur 20 Minutes jusqu'à la dernière épreuve. A bientôt !

15h24 : Ca pourrait faire quelques remous cette débandade non ?

 

90e : L’ARBITRE ARRETE LA LE MASSACRE

Les hommes de Ripoll ont été inexistants de bout en bout.

90e: ET DE QUATRE !!!

Maeda qui profite d'un contre pour signer son but. Après le 4-1 contre le Mexique, deuxième trempe en trois matchs. Elimination plus que logique.

85e : On est dans le garbage time diraient les Americains

Ces moments où le score est fait, et les remplaçants tentent de se mettre en évidence dans des actions n'intéressant plus personne. La différence, c'est que cette équipe a inventé le garbage game. Et même le garbage tournament. Rien à sauver.

83e: Ripoll a pas l'air content

Bon, si Noël l'est, tout va bien.

 

80e: J'ai arrêté de commenter, j'écoute Loïc Perrin analyser sur Eurosport

Il est toujours aussi sympa, malgré ce marasme.

74e : Kolo Muani dégoupille

N'importe quoi. Carton rouge.

70e: On est triste pour Gignac, qui ne méritait pas ça

Soyons honnêtes, sans le refus de la plupart des clubs français de libérer leurs joueurs, pas mal de ces Bleus ne se seraient jamais retrouvés là. Quel cadeau...

69e: C'EST PASSE A 10 DES JAPONAIS. ET CA FAIT 3 !!!

C'est plié, et de quelle façon. Trois Japonais au milieu de six Français, mais no problemo pour Miyoshi. Comment on dit humiliation en japonais ?

65e: Ouh la plus grosse occasion des Français

Un bon coup franc de Gignac détourné par un défenseur mais Tani repousse.

63e: Pour le Mexique, c'est dans la poche : 3-0

L'Afrique du Sud joue à 10 en prime.

61e: Double changement de Ripoll

Avec les entrées de Sagnan et Bard. En défense donc, avec les sorties du défenseur central Kalulu et de Pembele. A 0-2. OK Sylvain.

 

 

58e : On est pas loin du 3e, je vous préviens

 

FR

francois7513 il y a 14 minutes

deux défaillances que nous retrouvons aussi chez les A ... problème en défense et problème sur le repli défensif des attaquants donc pas grand chose à espérer dans ces conditions

Condition physique à la ramasse aussi, et puis techniquement et collectivement c'est très pauvre. Bref, un tournoi à oublier.

55e : Après l'homme de la première période Kubo, Moriyasu fait sortir Sakai

Ses deux meilleurs joueurs sont préservés donc. C'est dire la peur qu'il a des Bleus.

51e : Je vous ai pas parlé de Tousart, mais c'est quelque chose

L'ancien Lyonnais censé être un cadre finit la première mi-temps avec 17 ballons touchés. Pour un 6, c'est difficile de faire pire je pense.

 

 

50e : Bon déboulé de Beka Beka

Mais y'a personne au centre. On avait plus l'habitude fait signe Gignac

48e : A noter que Ripoll n'a rien changé à la mi-temps

Voilà voilà

47e: Première occasion pour Gignac

Sur un centre de Thauvin, ça file de peu à côté alors que la reprise n'était pas simple.

46e: C'est reparti

Le miracle est en marche, on parlera de cette remontada de Yokohama durant des siècles (non).

14h31 

 

WA

Wakkai il y a 25 minutes

La défense de l'EdF de foot est tellement tellement fébrile...

C'est dommage car devant Gignac donne tout et aurait mérité d'aller plus loin dans la compétition...

Il a pas vu un ballon potable le pauvre Dédé...

14h30 

JV

jerome v il y a 13 minutes

c'est qui arrive quand on envoie une equipe C voir D à ce niveau

Complètement. Et on parle pas du coach, qui signe sa deuxième masterclass de l'été après l'Euro espoirs.

45e+2 : C'EST LA MI-TEMPS

Sur un dernier coup franc saccagé par Thauvin. Les Français sont donc menés de deux buts. Il leur faudra en mettre quatre en seconde pour passer, ou espérer que l'Afrique du Sud revienne sur le Mexique. Fastoche.

45e : Le deuxième du Mexique

Histoire d'enfoncer le clou dans le cercueil de la qualif. 2-0 contre l'Afrique du Sud désormais.

42e: Ca va être long cette affaire

Les Bleus sont incapables de poser le ballon au milieu, sans parler de combiner. Il ne se passe rien dans cette équipe, à part quelques étincelles individuelles.

39e: Sakai qui sauve devant Gignac

Thauvin avait mis un beau centre dans la surface pour son attaquant. Premier danger devant la cage japonaise peu de temps avant la mi-temps. Autant dire que pour en marquer quatre, il va falloir faire coacher Bernadette Soubirou en deuxième

37e : Savanier se blesse, c'est la totale

Le Montpelliérain est remplacé par Le Fée.

34e : Et de deux !!!

Les Japonais s'amusent de la défense française, qui s'ouvre comme la mer Rouge à chaque attaque. Bernardoni encore une fois ne peut que repousser et Sakai, tout seul côté gauche, peut pousser aux fonds des filets. Kolo Muani avait décidé de ne pas défendre visiblement.

29e : Comme à chaque match, les Bleus sont donc menés

27e : Et l'ouverture du score de Kubo !!!

La défense centrale et Pembele encore à la ramasse. Bernardoni repousse comme il peut dans l'axe, et Kubo surgit pour glisser le ballon dans le but. Ca sent pas bon du tout.

24e : Si la lumière doit venir, je miserai plus sur Kolo Muani que sur Thauvin

Question d'habitude des matches précédents sans doute, même si le Nantais termine mal une belle percée avec une passe qui file dans les gants de Tani. Il a pas compris l'appel de Gignac.

23e: A 35 m sur la droite, c'est pour Thauvin. Et la reprise de Savanier file sur le toit du stade sous les protestations des mouettes

22e: Allez, un bon coup franc obtenu par Michelin

20e: Corner japonais. On se dégage n'importe comment, droit devant et fort

 

18e : Et le Mexique ouvre le score contre l'AfSud

C'est le mauvais scénario ça.

15e : Un rappel sur les scénarios pour la qualif

 

 

10e : Les Japonais s'installent gentiment dans le camp français

Vu notre défense, je suis pas des plus sereins. Ripoll a posé un bloc bas made in Ligain. Avé le copyright

8e : Ça commence à déferler côté gauche. Pour changer.

Les latéraux en équipe de France, c’est quand même quelque chose. Quelle que soit l'équipe

7e : Première parade de Bernardoni

Grosse frappe après un coup franc mal dégagé. Il part au plus pressé.

6e : Un petit point météo, ça a son importance

Le match se joue à Yokohama. 28 degrés, 77 % d'humidité. Ca va piquer. Enfin à Paris, c'est pas mieux, on en est au 248e jour de pluie consécutif...

5e: Les Japonais ne semblent pas partis pour installer un pressing de fous furieux.

Il faut dire qu'un nul pour eux, c'est synonyme de première place de la poule. 

3e : Il paraît que le milieu caennais est une petite pépite. Gignac n'a eu de cesse de le vanter. C'est vrai que son début de match est assez prometteur.

1e: Et la première frappe de Beka Beka, de 25 mètres, bien captée par Tani.

Les Bleus entrent bien dans leur match

0' : Allez, tout le monde est là. Il fait nuit au Japon. Le terrain a l'air en bon état. Il ne manque que les fans. C'est parti !

13h19 : Une tête connue de la L1 côté japonais, avec l'ancien Marseillais Sakai

Il tiendra le poste de latéral gauche. Ca fait trois anciens de l'OM avec Gignac et Thauvin côté français. Il est là le Champions Project, focus sur la médaille d'or.

13h06 : Je vous pose la compo du Japon

 

 

12h43 : Côté Japonais, tout roule : deux matches, deux victoires et un jeu au point ai-je lu (je vous cache pas que j'ai pas trop suivi en dehors des Bleus). Sinon, je me suis un peu emballé, le match est qu'à 13h30 et non 12h30 : je mange mes pâtes (sans pesto mon Coco) tranquillou et je vous retrouve tout à l'heure.

12h23 : On compte surtout sur Dédé Gignac pour nous envoyer en quarts, on va pas se le cacher. Jusque-là, l'équipe olympique n'a guère rassuré pour le reste, encaissant 7 buts en deux matches.

12h17 : Ripoll a donc choisi de trancher : inexistants sur les deux premiers matches, Thauvin et Tousart sont toujours titulaires… Derrière, Pembele prend le flanc gauche, histoire voir si ça tient mieux que ses deux prédécesseurs. Devant, exit l'ailier du Stade de Reims Mbuku, qui cède sa place au milieu défensif caennais Beka Beka. Pour passer, rappellons qu'il faut gagner. Logique donc.

12h15 : Ola Amigos, comme on dit à Tokyo. Le stress est là pour ce dernier match de poule, sans plus attendre on vous envoie les compos. On commence par nos Bleus

 

 

Amis footix, c’est l’heure. L’équipe de France de football joue son avenir dans le tournoi olympique contre le Japon pour son dernier match de groupe. André-Pierre Gignac pourra-t-il sauver la patrie comme il l’a fait contre l’Afrique du Sud ? Le maestro Sylvain Ripoll continuera-t-il de nous épater avec ses idées de jeu quelconques ? Autant de questions auxquelles nous aimerions avoir une réponse avant les 90 minutes de pur stress qui nous attendent. On rappelle que les Bleus doivent gagner ce match car le Mexique – qui va battre l’Afsud – le Japon et la France sont à égalité de points, mais que les Bleus ont une différence de but un peu nase à cause de la taule prise au premier match.

>> Rendez-vous à 13h15 pour le début du live