JO Tokyo 2021: L'aviron en feu et le judo (pour une fois) en berne... Ce que vous avez raté cette nuit

RATTRAPAGE C'est parti pour la cinquième journée des Jeux olympiques de Tokyo

N.C.
— 
Les Français Boucheron et Androdias champions olympiques en deux de couple à Tokyo.
Les Français Boucheron et Androdias champions olympiques en deux de couple à Tokyo. — Charly TRIBALLEAU / AFP
  • Début de journée en fanfare aux JO où l'aviron a apporté une troisième médaille d'or à la France. 
  • Le judo en revanche passera son tour pour aujourd'hui, avec les éliminations de Clerget et Pinot. 
  • A noter enfin une belle perf' à la natation, que l'on vous laisse découvrir. 

De notre envoyé spécial à Tokyo,

Tut tut ! La France se réveille avec une troisième médaille d’or ce matin grâce à l’aviron. Le judo, en revanche, passe à côté de sa journée pour la première fois dans ces Jeux olympiques. On vous raconte tout ça.

La nuit des Français

Quelle course mes aïeux, quelle course ! Hugo Boucheron et Matthieu Androdias ont décroché une magnifique médaille d’or en deux de couple grâce à un dernier 500m du tonnerre. Nos Frenchies ont mangé les golgoths néerlandais mètre par mètre et ont su résister jusqu’à la ligne malgré une petite frayeur. Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule (quoique parfois si, en fait… bref), Laura Tarantola et Claire Bové ont quant à elle validé leur ticket pour la finale du deux de couple poids légers. On peut espérer une nouvelle breloque demain sur le Sea Forest Waterway de Tokyo.

Trou d’air en revanche au judo, qui n’apportera pas une cinquième médaille d’affilée. Axel Clerget en -90 kg et Margot Pinot en -70 kg ont déjà été mis à la porte du Budokan. Pour le reste, on notera les éliminations précoces de Jean-Charles Valladont, pourtant vice-champion olympique en titre, et de Thomas Chirault au tir à l’arc. Qi Xuefei ne verra pas la phase finale du tournoi de badminton et Juliette Labous a pris la 9e place du contre-la-montre en cyclisme.

On terminera toutefois par avec une belle perf', en l’occurrence celle du jeune Maxime Grousset (22 ans), qualifié pour la finale du 100m nage libre. Rendez-vous demain (4h30 du matin) pour cette course promise, évidemment, à Caeleb Dressel.

La star de la nuit

Deuxième course et deuxième titre pour l’Australienne Ariarne Titmus, sacrée sur 200m nage libre. « The Terminator » (son petit surnom) est la quatrième nageuse de l’histoire seulement à réaliser le double 200m-400m aux JO. A 20 ans, ça promet…

L’image de la nuit

Qui a dit que tous les Japonais étaient hostiles aux JO ?