Equipe de France : Vos propositions pour relancer les Bleus avant la Coupe du monde 2022

LE CHANGEMENT, C'EST MAINTENANT Vous êtes très nombreux à nous avoir soumis des propositions pour insuffler un changement au sein de l’Equipe de France en vue de la Coupe du monde 2022

Adrien Max
— 
Paul Pogba et Didier Deschamps ne comprennent pas plus que nous ce qui leur est tombé dessus.
Paul Pogba et Didier Deschamps ne comprennent pas plus que nous ce qui leur est tombé dessus. — Vadim Ghirda/AP/SIPA
  • Vous êtes 113 à avoir répondu à notre appel à contribution « Que faut-il changer chez les Bleus avant la Coupe du monde 2022 ? ».
  • Et le moins qu’on puisse dire, c’est que vous êtes toujours aussi inspirés quand il faut prendre la tête de la sélection nationale.
  • Selon vous, Didier Deschamps doit poursuivre son travail sur l’animation offensive, renouveler la défense, rétablir son autorité... ou partir.

Soixante-sept millions de sélectionneurs. Ou plutôt 113 dans ce cas précis, puisque vous êtes autant à avoir répondu à notre appel à témoignages, « Que faut-il changer chez les Bleus pour la Coupe du monde 2022 ? ». Alors merci, ou pas, parce que 113 contributions c’est long à lire. D’un retour des anciens champions du monde, à une non-sélection de Benzema, en passant par un départ de Deschamps pour Zizou, le moins qu’on puisse dire, c’est que vous êtes toujours aussi inspirés quand il faut prendre la tête de la sélection nationale.

Continuer le travail avec Griezmann, Mbappé et Benzema

On ne vous apprend rien, le cas Benzema continue de diviser. Déstabilisation de l’effectif pour certains, meilleur joueur de l’équipe de France pour d’autres, sans parler du racisme sous jacent dans certaines réponses. Mais vous êtes tous d’accord :  sa convocation arrive trop tard. « Le problème est que nous avons joué avec un système utilisé seulement trois fois en un an. Le rappel de Benzema aurait dû être fait en septembre 2020 au plus tard, pour pouvoir construire autour de lui », juge Romain. « Les trois de devant ne jouaient même pas ensemble il y a un mois de cela », rappelle Evan. « Pour moi qui que ce soit comme entraîneur, il faut continuer le travail d’automatisme entre Benzema, Grizou, Mbappé et le reste de l’équipe », souhaite Jean-Luc.

Renouveler la défense

Pavard et Lenglet en prennent pour leur grade. « Il faut virer définitivement les boulets avérés comme Sissoko, Lenglet, Pavard… Et donner leur chance à des jeunes », tranche Pierre. « Il faut virer Pavard, j’ai rarement vu un mec aussi mauvais en défense et Lenglet je n’en parle même pas », abonde Arthur. Le diagnostic est clair, le remède un peu moins. Jérémy et Julien souhaitent par exemple rappeler Samuel Umtiti, décisif lors de la Coupe du monde 2018, mais qui a encore moins joué que Lenglet cette saison au Barça. Jean-Marie préfère miser sur du sang neuf, « et pourquoi pas Wesley Fofana ? », élu meilleur défenseur de Premier League lors de sa première saison en Angleterre. Sébastien aimerait aussi voir plus de jeunes comme « Théo Hernandez ou Upamecano et les intégrer dans un effectif plus durable ».

Rétablir l’autorité de Didier Deschamps

Deschamps n'est pas qu'à la recherche de sa chatte, il a également, selon vous, perdu son autorité. « On a l’impression que DD a perdu son pouvoir de "chef de meute" », estime Gilbert. Et beaucoup d’entre vous ciblent sa mauvaise gestion de Mbappé. « Je souhaiterais que monsieur Didier Deschamps soit plus ferme avec les ego de certains, en premier celui de monsieur Mbappé. C’est l’entraîneur qui dirige et non pas les joueurs », écrit Pierre. « Deschamps ne doit pas avoir peur de sortir les joueurs qui ne font pas le travail demandé pendant le match ou qui sont peu investis. A l’instar de Mbappé lors des deux derniers matchs de l’équipe de France. Le faire sortir à la 70e minute l’aurait piqué dans son ego et on ne serait peut-être pas éliminé, car il jouait que pour ses stats », juge Sébastien.

Les différents clashs, entre joueurs et entre familles dans les tribunes, doivent selon vous être au plus vite évacués pas Deschamps. « La mauvaise ambiance mise par certains membres de l’entourage des joueurs, ce sont des choses qui doivent vite être réglées par Deschamps et la Fédé. C’est inacceptable ! Les clashs entre joueurs, entre Giroud et Mbappé, puis entre Griezmann et Mbappé, plus tout ce qu’on ne sait pas… Deschamps doit parler avec les joueurs, les agents et l’entourage de tous les joueurs en mettant les choses au clair avec tout le monde. Prendre des décisions sûrement compliquées et revenir plus fort au Qatar », conseille Romain.

Ou partir

Et si Deschamps n’est pas en capacité de rétablir cette autorité et de mettre les choses au clair, autant qu’il parte, selon vous. « Merci DD (vraiment) mais un peu de discernement : laisse la place à Zizou, il est temps de voir du jeu offensif en bleu. Notre sélection est prête pour faire le jeu, et marquer trois à quatre buts par match. Il y en a marre de cette chienlit, même quand on gagne, c’est laborieux, étriqué, moche… », souligne Frédéric. « Il reste un peu plus d’un an avant le Qatar, si DD reste il travaillera sans joker, au moindre accroc, la moindre défaite, il sera cloué au pilori. Pas le meilleur moyen de préparer sereinement une telle compétition. Les loups vont s’acharner. Il se grandirait de négocier son départ. Zinedine Zidane est prêt, libre et semble-t-il demandeur, ce qui n’a pas toujours été le cas. Pourquoi attendre un nouveau fiasco au Qatar ? », prédit Yvon. Pour notre lecteur, le départ de DD permettrait d’écrire de nouveau l’histoire : « Quelle gueule aurait un nouveau titre au Qatar avec ZZ, deux Coupes du monde avec deux anciens champions du monde 1998 à la tête des Bleus, historique ! ».