Euro 2021: « Je n’avais pas de réseau pendant le match », qui est ce supporter suisse en transe devenu un mème ?

BUZZ Ce supporter de la Nati avait attiré l'œil des caméras pour ses réactions intenses lors de France-Suisse

X. R.
— 
Deux minutes avant, il pleurait dans son maillot de la Nati.
Deux minutes avant, il pleurait dans son maillot de la Nati. — Capture d'écran/20 Minutes

Un fan transcendé, c’est toujours bon à prendre pour un réalisateur. Celui de France-Suisse a trouvé l’image parfaite pour illustrer la soirée. On joue les toutes dernières secondes du temps réglementaire, la Suisse égalise dans un abasourdissement généralisé. L’homme aux manettes se tourne vers les multiples écrans. « Vous vous souvenez du Suisse avec le bob qui chialait dans son maillot ? Retrouvez-le-moi. » Boum, le voilà à l’image. Ce n’est plus un enfant qui pleure, mais un ours barbu et torse nu qui hurle sa joie et sa libération.

Une transformation en une minute trente chrono, et c’est tout Twitter qui s’enflamme. Mais l’homme, que nos confrères de Blick ont retrouvé, reste dans son match : « Je n’avais pas de réseau pendant le match. Mais certains fans autour de moi étaient connectés à Internet et ont vite pris la mesure de ce qui arrivait. Quel buzz incroyable ! » Lui, c’est Luca Loutenbach.

Joueur amateur au FC Rebeuvelier, en 5e ligue jurassienne, le supporter de la Nati est ce qu’on appelle un inconditionnel. A 28 ans, il a déjà assisté à une cinquantaine de matchs de la Nati au stade. Il s’est même tapé les deux matchs de poule en Azerbaïdjan, contre le pays de Galles et la Turquie. Ça valait bien une qualif, non ?

« C’est le plus beau jour de l’histoire du football suisse, n’ayons pas peur des mots. C’est l’accomplissement de l’immense travail de l’ASF, de Petkovic et de toute l’équipe », déclare-t-il à Blick, encore ému et déjà prêt à sauter dans l’avion des quarts de finale à 4 heures.​