Portugal – France Euro 2021 : Les Bleus premiers de groupe, les Portugais aussi qualifiés, revivez ce nul de folie en direct...

FOOTBALL Si les Français sont déjà qualifiés, les Portugais peuvent passer à la trappe en cas de mauvais résultat

N.S.

— 

La joie de Karim Benzema et de l'équipe de France après le doublé du Madrilène contre le Portugal, ce mercredi à Budapest.
La joie de Karim Benzema et de l'équipe de France après le doublé du Madrilène contre le Portugal, ce mercredi à Budapest. — Franck Fife / AFP

 

Ah au fait, j'allais vous quitter sans vous proposer d'évaluer nos Bleus.

 

 

Si le système de notation s’affiche mal, cliquez ici.

Sur ce, je vous souhaite une excellente nuit et à très vite !!!

 

Quant au Portugal, troisième du groupe F, c'est un choc à Séville contre la Belgique qui l'attend dimanche (21 h).

On est passé par toutes les émotions ce soir. D’abord hors du coup, avant l’égalisation miraculeuse de Karim Benzema en toute fin de première mi-temps, les Bleus ont ensuite dominé les débats. Mais un doublé sur penalty de Cristiano Ronaldo a répondu à celui de son ancien acolyte du Real Madrid. Premiers de groupe, les hommes de Didier Deschamps joueront leur huitième de finale lundi soir (21 h) à Bucarest contre la Suisse. Avec quel arrière gauche après les blessures des deux Lucas, Hernandez et Digne ?

22h58: Voilà, c'est terminé !

90e+2: Coman s'effondre dans la surface après s'être fait marcher sur le tendon d'Achille par Bruno Fernandes. Pas de penalty, mais pas de blessure. C'est l'essentiel au vu de l'infirmerie française.

5 minutes d'arrêt de jeu !!!

89e: Bon, il y a comme un pacte de non-agression. Les Portugais se font des passes derrière.

86e: juste après avoir expédié un ballon dans les airs, Antoine Griezmann, à bout de forces, laisse la place à Moussa Sissoko. Auteur d’un excellent match, Renato Sanches est suppléé par Sergio Oliveira.

85e: Le public de la Puskas Arena est plus calme. L'Allemagne a égalisé, ce qui élimine la Hongrie. Et repousse le Portugal à la troisième place, toujours qualificative.

83e: Kimpembé est averti pour avoir attaqué par-derrière Cristiano Ronaldo à 40 mètres des buts portugais. Quatrième carton jaune français.

79e: Semedo ne peut plus continuer. C'est Diogo Dalot, appelé à la rescousse après le test positif au Covid-19 de Joao Cancelo, qui le remplace. Le défenseur de 22 ans, prêté cette saison par Manchester United au Milan AC, fête sa première sélection.

78e: Nelson Semedo a des crampes, Kylian Mbappé essaie de les lui faire passer. Mais ça n'a pas l'air super efficace. Pendant ce temps-là, Adrien Rabiot est assis sur le ballon et les autres joueurs boivent un coup. Avec ce rythme de fous, les héros sont fatigués.

77e: La réalisation de cet Euro est dans l'ensemble assez catastrophique, notamment pour les ralentis. Je suis sûr que l'ORTF aurait fait mieux.

75e: Belle synthèse.

 

73e: Ruben Neves remplace Moutinho, alors que Bruno Fernandes vient au relais de Bernardo Silva. C'est du poste pour poste.

68e: Mais quel double arrêt de Rui Patricio !!! D'abord sur une frappe splendide de Paul Pogba, qui venait d'amuser Palinha, puis sur la reprise de Griezmann. Après vision du ralenti, le gardien portugais a dévié le premier tir sur son équerre.

66e: Le public de Budapest est en feu pour l'entrée de Kingsley Coman à la place de Corentin Tolisso. Vérification faite, c'est parce que la Hongrie vient de reprendre l'avantage à Munich, juste après l'égalisation allemande.

63e: Oh le coup franc tiré par Bernardo Silva !!! Quelle cata. Direct dans les bras de Thomas Pesquet.

60e: RONALDO... Et encore un contrepied parfait ! C'est son 109e but en sélection, l'Iranien Ali Daei est égalé. Mais l'essentiel pour le Portugal ce soir, c'est l'égalisation et le retour dans le club des qualifiés pour les 8es de finale/

58e: PENALTY POUR LE PORTUGAL !!! La main de Koundé sur un centre de Ronaldo. Son bras gauche est franchement haut et décollé.

54e: Bon, pour Digne, ça sent mauvais. Si Hernandez est aussi sérieusement touché, ça va poser problème. Rabiot est bien parti pour finir arrière gauche ce soir, mais pas sûr que le Duc fasse la maille pendant toute la compétition.

Le deuxième but de Benzema, dont on n'a même pas eu le temps de vous parler. Superbe ouverture de Pogba, et très bel appel de KB19.

 

52e: A peine entré et déjà sorti... Lucas Digne sort blessé à la cuisse, visiblement touché musculairement. Adrien Rabiot entre en jeu.

49e: Ce match s'excite méchamment... Ronaldo est à deux doigts d'égaliser. Pour l'instant, les Portugais sont quatrièmes et éliminés !

47e: LE DOUBLE POUR BENZEMA... Un but validé après avoir été signalé hors-jeu !

46e: C'EST REPARTI. Reverra-t-on Lucas Hernandez dans cet Euro ?

22h07: DD laisse entendre que Lucas Hernandez est blessé (le genou ?). Lucas Digne entre en jeu. Côté portugais, Palinha remplace Danilo Pereira, touché par le coude de Lloris sur le penalty.

22h06: « On doit faire les choses mieux avec le ballon et sans le ballon aussi », lance Didier Deschamps sur TF1. Autant dire que le maître de la litote est hors de lui.

22h05: La belle image.

 

22h03: L'AFP nous indique que le Madrilène, avec 28 buts en équipe de France, revient à la hauteur de Youri Djorkaeff. Pour rappel, il n'avait plus marqué depuis un doublé contre l'Arménie en amical le 8 octobre 2015 à Nice.

22h: Le penalty de Benzema pour patienter avant la reprise.

 

21h50: C'est la mi-temps. Ronaldo et Benzema, les deux buteurs de cette première période, sortent quasiment bras dessus bras dessous. La France s'en sort très, très bien. On se retrouve dans quelques minutes.

45e+4: Les Portugais ont du mal à digérer ce penalty, et on les comprend. Est-ce que ce fait de jeu va débloquer les Bleus et Benzema ?

45e+2: Et buuuut. Benzema, qui avait raté son peno en match de préparation contre le pays de Galles, prend Rui Patricio à contrepied. La France égalise et repasse en tête du groupe F.

En tout cas, Benzema est prêt à tirer. Mais il y a vérification avec le VAR.

L'arbitre siffle pour un contact de Semedo sur Mbappé. C'est franchement très, très léger.

45e: PENALTY POUR LA FRANCE. C'est un miracle. 

43e: Normalement, le principe pour aller loin dans une grande compétition, c'est de monter peu à peu en régime, comme les Français l'ont prouvé à de multiples reprises. Le problème dans cet Euro, c'est que les Bleus régressent match après match.

40e: Avertissement pour Griezmann maintenant. Une histoire de contestation apparemment. Va falloir se calmer les Bleus, qui en sont à trois cartons...

39e: Comme souvent, c'est Griezmann qui tente de sonner la révolte. Mais c'est compliqué. Et Pepe prend remarquablement bien Benzema, son ancien collègue du Real.

On vous met la vidéo de la faute de Lloris. Un jaune très orangé.

 

36e: Et maintenant, un carton jaune pour Lucas Hernandez. Les Bleus sont dans le dur depuis le penalty.

34e: Des nouvelles de Danilo Pereira. Il a l'air de bien aller après avoir repris sa place. Moi, après un tel choc, je serais encore étendu sur la pelouse. Au passage, Lloris s'en sort bien avec un simple jaune.

33e: Donc pour l'instant, le Portugal passe devant la France qui, deuxième, jouerait contre l'Angleterre en huitièmes. La Hongrie sortirait aussi du groupe et l'Allemagne serait éliminée. Mais ça va encore bouger.

32e: voilà, Ronaldo a enfin marqué contre la France. Avec 108 buts, il n'est plus qu'à une longueur du recordman du monde, l'Iranien Ali Daei.

31e: ELLE EST DEDANS. 1-0 POUR LE PORTUGAL.

30e: RONALDO POUR LE PENALTY...

28e: C'est avec le coude que Lloris est rentré dans Danilo. Le choc est impressionnant et le Parisien est sonné.

26e: PENALTY POUR LE PORTUGAL. Sur le coup franc consécutif à la faute de Kanté, Moutinho tire dans la boîte. Lloris sort avec le poing en avant, dans la tête de Danilo Pereira. C'est jaune pour le capitaine français.

27e: Renato Sanches à deux doigts de perdre le ballon devant Mbappé puis Kanté. Mais qui récupère finalement un coup franc après une faute de Ngolo. 

24e: Antoine Griezmann (1,76 m) qui mange sur la tête de Danilo Pereira (1,88 m). Délicieux.

22e: On n'avait pas de doute à son sujet, mais Jules Koundé n'est pas du tout impressionné par sa première titularisation en Bleu. Le remplaçant de Benjamin Pavard est rugueux en défense et volontaire en attaque.

20e: Ronaldo vient de se souvenir que sur ses 107 buts en sélection, il n'en avait mis aucun contre la France. Ce ne sera pas pour cette fois, avec cette volée bien à côté.

19e: Le Portugal, c'est quand même autre chose avec un seul bûcheron au milieu et de beaux joueurs de ballon autour...

16e: LA PREMIERE OCCASION DU MATCH !!! Elle est pour la France et Kylian Mbappé, parti à la limite du hors-jeu. Un appel qui endort la défense portugaise mais Rui Patricio est vigilant.

14e: Pour l'instant, ce match dans la touffeur vespérale de Budapest est remarquablement équilibré sur le terrain. Dans les tribunes, les supporteurs hongrois sont bien entendu en transe.

12e: Alors que la Hongrie vient de marquer contre l'Allemagne, ce qui met un peu la pression sur le Portugal.

9e: Quel tacle d'Antoine Griezmann sur Diogo Jota. Il décolle les pieds là quand même. Mais M. Lahoz, magnanime, laisse jouer.

En parlant de CR7. La bromance n'est pas terminée.

 

6e: Oh l'extension de Cristiano. Cela reste impressionnant, même quand on le voit opérer depuis la présidence de René Coty. Sans danger pour Lloris.

4e: Premier ballon pour Lloris, qui en général n'en touchait pas avant la demi-heure de jeu ces derniers temps. Une frappe à rebond totalement rippée de Renato Sanches. Hugo s'en empare sans peine.

3e: On va voir si les latéraux portugais Guerreiro et (surtout) Semedo se sont repris après leur cauchemar allemand.

2e: Tolisso ne se cantonne pas sur son flanc droit. Il vient de faire un appel plein axe sur une ouverture de Kanté. Trop long.

1re: ON EST PARTIS POUR UN MATCH DE FOLIE !!! On se le souhaite en tout cas.

20h59: Après 19 pubs pour les paris sportifs et l'entêtant jingle de l'Euro, nous y voilà presque.

20h55: Allez, on est en place pour les hymnes. La Marseillaise d'abord puis A Portuguesa. On entrevoit l'inaltérable Clément d'Antibes (sans son coq) dans les tribunes.

20h50: Vraiment hâte de voir ce que donne ce 4-2-3-1. A noter qu'on ne verra pas Léo Dubois et Marcus Thuram ce soir, vu qu'ils seront en tribunes.

20h45: La pression monte.

 

20h35: Vous aimez les Bleus, le Portugal, mais aussi les Allemands et les Hongrois ? Pas de souci. L'autre match de ce groupe F est couvert en direct par l'excellentissime David. Vous ouvrez deux onglets ou deux ordis si vous avez les moyens, et le tour est joué.

 

20h30: Aymeric vous explique comment Karim Benzema peut enfin débloquer son compteur dans cet Euro. Rendez-vous dans une demi-heure pour voir si KB(1)9 suit ses conseils.

 

20h25: Le cheval c'est leur dada. Et William vous raconte très bien la passion qui anime Antoine Griezmann et Clément Lenglet.

 

20h14: Côté portugais, le lourdissime double pivot Danilo Pereira - William Carvalho a vécu. Le Parisien sera associé au Lillois Renato Sanches, séduisant lors de son entrée en jeu face à l'Allemagne. João Moutinho, l'ex-Monégasque, est également titulaire. 

 

20h05: C’est l’heure des compos. Avec un 4-2-3-1 côté français, si l’on en croit la FFF. Comme prévu, Koundé, Hernandez et Tolisso sont titulaires. Mais « Coco » le Bavarois, plutôt axial d’ordinaire, va jouer à droite de l’entrejeu, façon Moussa Sissoko de la grande époque.

 

19h45: Patientons en nous amusant, avec ce sympathique quiz, sorti du cerveau tortueux de Julien.

 

19h35: Bonjour à toutes et tous. Pendant que le groupe E tire ses derniers feux, le groupe F retient son souffle. Enfin, pour les Bleus, ça va à peu près. Il va surtout s'agir d'effacer la mauvaise impression laissée contre la Hongrie. Pour le Portugal en revanche... 

 

Quatre jours après l'indigeste goulash proposé contre la Hongrie (1-1), la France retrouve la Puskas Arena de Budapest pour l’ultime match de cette phase de groupes. L’adversaire portugais renvoie tout de suite à de très mauvais souvenirs, voici cinq ans en finale du précédent Euro. Mais bon, c’est du passé tout ça. Déjà, Eder n'est plus là. Et puis, une défaite ce soir n’aurait pas les mêmes conséquences, puisque les Bleus sont déjà qualifiés pour les huitièmes de finale.

En revanche, les hommes de Fernando Santos, de plus en plus contesté du Minho jusqu’à l’Algarve, jouent très gros. Ils ne doivent pas perdre pour ne pas dépendre du résultat de la Hongrie, opposée à l’Allemagne dans l’autre affiche du groupe F.

» Parce qu’un Portugal-France, ça ne se rate pas, on se retrouve dès 19h30