Suède-Pologne Euro 2021: La Suède sauve sa première place in extremis, la Pologne rentre à la maison malgré Lewandowski...

FOOTBALL Face à des Suédois déjà qualifiés, les Polonais doivent gagner pour passer en huitièmes de finale

N.S.
— 
Forsberg et Isak, les attaquants suédois.
Forsberg et Isak, les attaquants suédois. — Anton Vaganov/AP/SIPA

19h57Bon, on aura vu cinq buts quand même dans ce match ! Les Suédois s'en sortent très bien, les Polonais n'ont pas été récompensés mais ça manquait franchement de talent autour de Lewandowski. On se quitte là, on file manger et on se retrouve dans la foulée pour les Bleus ce soir ! A très vite. 

90e+5: TERMINE ! La Suède sauve sa première place in extremis ! La Pologne elle rentre à la maison, malgré un doublé de super Robert. 

90e+4: LE BUT DE LA SUEDE !! Claesson qui redonne la première place à son équipe, c'est fou fou fou !

90e+3: Ouuuuh Kraft qui ne trouve pas le cadre alors qu'il avait le but (à peu près) ouvert. 

90e+2: Un but qu'il est plein de sang-froid. 

 

90e: Cinq minutes d'espoir en plus pour les Polonais. 

89eLe centre tir de Lewandowsi, Olsen la sort d'une manchette dans le doute ! Ensuite Lindelof sort un ballon très chaud de la tête. Tout peut arriver encore pour la Pologne !

86e: Et ça change tout pour la Suède aussi, puisque l'Espagne est passée première avec ce nul. La Roja est en train de cartonner la Slovaquie 5-0. 

84e: Les Polonais qui se replacent à vitesse grand-V. Un petit but et ça peut passer en 8e !

83eLE BUT DE LEWANDOWSKIIIIIIIIIIII !! Juste quand j'allais dire que les Polonais avaient perdu tout espoir. Un ballon qui traîne et c'est dedans, évidemment. 

81e: Oula la demi-volée du Polonais là, rarement vu un truc aussi dévissé. Mon armoire Ikea après 15 déménagements, peut-être. 

79e: Swierczok qui arrache tout sur son passage mais la cavalcade s'arrête dans la surface... Ils l'auront pas leur 2e but les Polonais.

77e: Sortie de Forsberg, qui en est donc à trois buts dans cet Euro alors que son équipe a dû se procurer 2,5 occasions. Bel exploit. 

74e: Pouah Krychowiak carton jaune dix fois mérité pour découpage d'adversaire sans préavis. Il avait rien demandé le pauvre Olssen. 

72e: Petite pause fraîcheur et ça repart. Sousa en profite pour faire entrer Kozlowski, Kacper de son prénom. J'espère que ses partenaires vont pas avoir trop de mal à le trouver !! (lol ptdr tut tut); 

70e: La double lame polonaise sur Forsberg. La première a pris la jambe... et la deuxième aussi. Pas de bol Emil.

68e: Alerte nettoyage de toile d'araignée. 

 

66e: Oui oui c'est checké dans le camion mais il y a bien hors-jeu. Mais on l'avoir notre 2-2, j'vous l'dis. 

65eL'égalisatioooooon de Swierczok mais c'est hors-jeu a priori. 

64e: Merci à luien tout cas, parce qu'à 2-0 y'avait plus de match. Là il laisse son équipe en vie et redonne un intérêt à cette fin de match. 

62e: Il l'a mis tout seul comme un grand celui-là l'attaquant du Bayern, sur un ballon tout moche au départ. Le roi Midas. 

61ePOPOPO LEWANDOSWKI QUI RELANCE TOUT DANS LA FOULEE ! Même pas le temps d'apprécier le ralenti, Robert envoie un amour de ballon enroulé lulu opposée. 

59eLE DEUXIEME DE LA SUEDE !! Encore Forsberg, l'homme-but de cette sélection. Enorme boulot de Kulusevski qui a mis toute la défense polonaise dans sa petite poche avant de servir son pote. 

57e: Rha Isak il y avait peut-être mieux à faire là, pourquoi pas tenter sa chance même en angle très fermé tout le monde était à terre côté polonais. Il a voulu jouer collectif, on va pas lui reprocher non plus.

54e: Allez mettez-moi un petit but polonais là, qu'on s'offre une super dernière demi-heure. Ils vont tout pour en tout cas les hommes de Sousa, mais j'ai peur que si ça fonctionne pas dans les 10-15 minutes ils perdent la foi après. 

52e: On repart tout de suite de l'autre côté avec Krychowiak qui oblige encore Olsen à s'employer ! Belle manchette du gardien suédois. 

51eOh et la grosse occase pour les Suédois maintenant ! Quaison s'engouffre dans la surface et allume Szczesny, qui la sort des poings. 

50e: Le milieu polonais tente à nouveau sa chance, c'est contré. On part sur un bon début de seconde, pourvu que ça dure. 

48eLa praloche de Zielinski encore ! Il allume de loin et Olsen repousse, la même qu'en fin de première en couleur. 

46eOn est repartis à Sainpét. Deux buts ou la porte pour les Polonais. 

45e+2MI-TEMPS. La Suède a vite ouvert le score, et puis plus rien ou presque. La Pologne aurait revenir par Lewandowski mais ne propose pas grand-chose dans le jeu, il faudra bien plus pour aller chercher une potentielle qualif'. On se retrouve dans quelques minutes. 

45eOH LA MINE de Zielinski qui partait sous la barre ! Olsen s'envole pour la claquer, magnifique des deux côtés. 

43e: Hop hop hop Olsen qui prend le ballon juuuuuste devant Lewandowski, qui était là pour mettre la tête derrière. 

41e: Pas possible taper un corner aussi mollement que ça Zielinski sérieusement... Le mec au premier poteau a même pas besoin de sauter pour la sortir de la tête. 

39e: Paulo Sousa s'agite toujours plus sur son banc mais ça ne change rien, son équipe a toujours autant de mal à construire quelque chose de cohérent. Et que de fautes techniques côté polonais... 

37e: Aie, Lewandowski qui boitille après s'être fait mal tout seul semble-t-il. S'il sort on peut arrêter le match, merci. 

35e: Ah, l'Espagne a ouvert le score. Ca peut changer quelque chose pour la première place si la Pologne égalise. 

33e: Le raté de Robert en vidéo. Tellement rare... (bon la première fallait la prendre par contre). 

 

31e: La Suède rebascule tranquillement en mode on défend et on attend de voir ce qu'il se passe. Ils ont pas tort en même temps, ils tiennent leur première place pour l'instant. 

28e: Par contre la Pologne va falloir montrer autre que «je prends le ballon je la donne tout de suite à Robert sans regarder si c'est vraiment faisable». Ca va être compliqué sinon. 

26e: Allez hop, petite pause fraîcheur. Je vais faire la même chez moi, même s'il doit faire un 15°C là. 

24e: Jozwiak (Marek?) qui cherche Lewandowski dans la surface mais c'était mission impossible cette passe entre trois Suédois. 

22e: Sousa ne gagne peut-être pas beaucoup de matchs mais il porte formidablement bien le gilet de costume. C'est toujours ça de pris. 

20e: On ne s'ennuie pas en tout cas dans ce match. Ce qui n'était pas forcément gagné à la base...

18eOn rembonine, l'attaquant polonais met une première tête sur corner, ça tape la barre, le ballon revient sur lui il n'a plus qu'à la mettre de la tête mais il la rabat pas et ça tape à nouveau la barre. Incroyable !! 

17eLE RATE ENOOOOOOORME DE LEWANDOWSKI !! C'est pas possible !!§§§!

15eOuuuh Isak tout près de pouvoir toucher Quaison dans la surface, heureusement pour les Polonais Bereszynski est là pour sauver la patrie. 

14e: Le but en vidéo. Notez bien la belle intervention de Glik sur Isak, à  montrer dans toutes les écoles de boucherie-charcuterie. 

 

12e: Alors que Morata vient de louper un péno dans l'autre match. C'est vraiment pas ça les Espagnols dans cet Euro, ils vont réussir à ne pas sortir de cette poule. 

10eHop hop hop l'énorme faute de Danielson qui s'est fait piquer le ballon par Swiderski et qui le dézingue par derrière avant que le Polonais ne file au but. L'arbitre laisse l'avantage, qui ne donne rien, et revient avec un carton jaune pour le défenseur suédois. Ca méritait presque rouge honnêtement. 

8e: Et pas le début du commencement d'une réaction. Au contraire, ce sont les Suédois qui installent leur tente dans le camp polonais. Pépouze, ils ont même mis le fil pour étendre le linge.

5e: Bon, beh ça ne pouvait pas plus mal pour les Polonais, plus que jamais derniers de ce groupe. Ca sent fort le retour à Varsovie là.

3e: Bien vu l'arbitre en tout cas, parce qu'Isak s'est pris une énorme boîte à l'entrée de la surface mais il a bien laissé jouer alors que la situation de but n'était pas si évidente pour Forsberg. 

2eLe but express de Forsberg !!! Les Polonais ont pas encore vu le ballon qu'il était déjà au fond de leur filet, super frappe croisée de l'attaquant suédois. 

1èreCOUP D'ENVOI ! 

17h59: L'autre match du groupe, Espagne-Slovaquie, est évidemment à suivre chez nous également, avec l'excellent David aux manettes. C'est par ici si vous voulez suivre en même temps. 

17h58: Ces pubs entre les hymnes et le coup d'envoi, je ne m'y ferai jamais en revanche. Insupportable. Surtout pour voir pour la 549e fois depuis le début de l'Euro la même sur les paris sportifs. Bref. 

17h55: Plaisir de revoir Kamil Glik. J'ai mis mes 38 rien que pour lui. 

17h52: Les deux équipes sortent des vestiaires... Ce petit bruit de crampons dans le couloir, je ne m'en lasse jamais. 

17h48: Si ça se passe mal aujourd'hui pour la Pologne, on ne donne pas cher de la peau de Paulo Sousa. L'ancien coach des Girondins n'a pas convaincu depuis qu'il a repris la sélection en début d'année. Une seule victoire, face à... Andorre. Un peu maigre comme bilan.

17h45: Et même very soon, puisque les joueurs ont terminé leur échauffement. 

 

17h42: La grande question du jour, c'est est-ce que les Polonais vont réussir à se lâcher enfin un peu. Surpris d'entrée par la Slovaquie, ils avaient été mieux contre l'Espagne. Cet aprem, pas le choix, il faut se bouger. On va voir si des joueurs comme Swiderski et Zielinski peuvent prendre un peu le relais de Lewandowski pour porter cette équipe. 

17h39: Un petit point sur les compos. Côté polonais, c'est tout pour Robert, avec quand même le retour de Krychowiak au milieu. Pour les Suédois, première titularisation de Quaison, qui épaulera le grand Isak devant. 

 

17h37: La pression sur la Pologne, donc, qui va devoir faire sauter le 442 en béton armé de la Suède. 

17h35: On est parti pour ce live, en direct de Saint-Petersbourg (ou pas). 

On ne va pas vous jouer du biniou : jusqu’à présent dans cet Euro, Suédois et Polonais ne nous ont pas ébahis, au sein d’un groupe E aussi riant qu’un jour pluvieux de Toussaint. Mais aujourd’hui, Robert Lewandowski et ses copains n’ont pas le choix. Après leur défaite face à la Slovaquie (1-2) puis leur nul contre l’Espagne (1-1), ils doivent à tout prix battre les coéquipiers d’Alexander Isak pour passer en huitièmes de finale. Avec quatre points, les Scandinaves sont déjà qualifiés mais espèrent rester étanches : ils n’ont encaissé aucun but, que ce soit contre l’Espagne (0-0) ou la Slovaquie (1-0).

>> Parce que les Polonais sont obligés de faire danser la mazurka aux Suédois, on se retrouve dès 17h30