Asvel : « Le championnat est faussé »… Villeurbanne perd Fall, Heurtel et Yabusele, partis avec les Bleus avant la demie

BASKET L’Asvel aborde sa demi-finale de Jeep Elite, jeudi (20 h 50) contre Strasbourg, sans ses trois internationaux tricolores, qui entament ce mercredi la préparation en vue des JO de Tokyo

Jérémy Laugier

— 

Les Villeurbannais Thomas Heurtel (au tir) et Moustapha Fall (devant lui), ici lors du quart de finale contre Le Mans, manqueront la suite de la phase finale de Jeep Elite. OLIVIER CHASSIGNOLE
Les Villeurbannais Thomas Heurtel (au tir) et Moustapha Fall (devant lui), ici lors du quart de finale contre Le Mans, manqueront la suite de la phase finale de Jeep Elite. OLIVIER CHASSIGNOLE — AFP
  • Les demi-finales de Jeep Elite auront lieu jeudi à Rouen entre Dijon et Monaco (15 h 30), puis entre l’Asvel et Strasbourg (20 h 50).
  • Pour cette deuxième affiche, l’équipe villeurbannaise sera fortement handicapée puisqu’elle devra faire sans Moustapha Fall, Thomas Heurtel et Guerschon Yabusele.
  • Faute de phase finale plus tôt ou d’accord avec la fédération française de basket, les trois joueurs ont en effet dû rejoindre l’équipe de France, en stage à partir de ce mercredi, en vue des JO de Tokyo.

Avec 9 points, 11 rebonds et 5 passes décisives, Moustapha Fall a comme souvent été déterminant, lundi, pour permettre à l’Asvel d’éliminer Le Mans lors des quarts de finale de Jeep Elite (97-79). Mais cela ne pourra plus être le cas pour la suite de la phase finale du championnat, à commencer par la demi-finale de jeudi (20 h 50), programmée à Rouen contre Strasbourg. La raison ?

Le futur pivot de l’Olympiakos (le transfert vient d’être officialisé ce mercredi) a dû rejoindre, tout comme ses coéquipiers villeurbannais Thomas Heurtel et Guerschon Yabusele (blessé face au Mans), la préparation de l’équipe de France en vue des Jeux olympiques de Tokyo. Ce calendrier de phase finale bouclé in extremis par la LNB, après la grogne des joueurs, pénalise clairement l’Asvel. Il s’agit du seul club du Top 4 français à compter des internationaux tricolores mobilisés par un rassemblement avant les demies.

« J’ai l’impression qu’on me vole l’opportunité d’un titre »

De quoi rendre Moustapha Fall très amer, alors que la Fédération française de basket n’a pas accepté de voir ces trois joueurs rejoindre l’Insep au plus tard samedi soir, après la finale de Jeep Elite. « C’est frustrant parce que la saison n’est pas finie, regrette l’ancien intérieur châlonnais dans Le Progrès. Je veux vraiment souligner que c’est n’importe quoi. On se retrouve avec une phase finale qui n’a aucun sens. Le championnat est faussé, le trophée n’aura pas vraiment de valeur. J’ai l’impression qu’on me vole l’opportunité d’un titre. »

Nul doute que pour Thomas Heurtel, Guerschon Yabusele et lui, qui ne seront plus villeurbannais à la rentrée prochaine, suivre cette affiche Asvel-SIG devant la télévision, jeudi soir en plein stage international, sera vraiment étrange.