Angleterre-Croatie Euro 2021 : L'Angleterre gagne enfin un match d'ouverture, la Croatie déçoit... Revivez ce match en direct

FOOTBALL Le groupe D nous offre un choc d’entrée, ce dimanche à Wembley

N. S.

— 

Raheem Sterling, l'unique buteur de la victoire anglaise sur la Croatie, ce dimanche à Wembley.
Raheem Sterling, l'unique buteur de la victoire anglaise sur la Croatie, ce dimanche à Wembley. — Glyn Kirk / AFP

L’Angleterre, qui va rejouer dans son jardin de Wembley contre l’Ecosse vendredi puis la République Tchèque le 22 juin, peut espérer aller loin. En revanche, la Croatie a intérêt à montrer un tout autre visage pour ne pas passer à la trappe, trois ans après sa finale de Coupe du monde.

Sur ces réflexions, je vous souhaite une bonne continuation. Les autres matchs du jour, Autriche – Macédoine du Nord (18 h) et Pays-Bas – Ukraine (21 h), sont bien entendus à suivre chez nous. D’ici là, je vous invite à aller rejoindre Nicolas Camus qui suit en direct pour votre bon plaisir la finale de Roland-Garros ​entre Novak Djokovic et Stefanos Tsitsipas.

Les hommes de Gareth Southgate ont réussi un excellent début de match, mais c'est en deuxième période qu'ils ont trouvé la faille, grâce à Raheem Sterling. Malgré un Harry Kane inexistant, les Anglais ont très logiquement battu des Croates très, très décevants, où Luka Modric a semblé bien seul.

90e+5: La frappe de Pasalic au-dessus et c'est fini ! Pour la première fois en dix participations à l'Euro, l'Angleterre gagne un match d'ouverture

90e+2: Calvert-Lewin, l'homme qui profite des caviars de Lucas Digne à Everton, va avoir un (tout petit) peu de temps de jeu. Il remplace Sterling, le buteur du jour.

90e+1: Perisic est dégoûté. Sa remise de la tête ne trouve personne.

88e: Notre envoyé spécial a tout résumé.

 

86e: Le sélectionneur Zlatko Dalic, sorte de Serge Lama croate, est dépité. On le comprend.

85e: Vu la torpeur de ses collègues, Luka Modric tente de prendre les choses en mains. Alors que le rugueux Kovacic est remplacé par Pasalic.

83e: Désolé de vous parler surtout de remplacements, mais il ne se passe plus grand-chose sur la pelouse.

82e: Le milieu du Borussia Dortmund Jude Bellingham, pas encore 18 ans, relaie Harry Kane, invisible aujourd'hui.

78e: Petkovic remplace Rebic en attaque. L'avant-centre du Dinamo Zagreb pourra difficilement faire pire que le joueur du Milan AC.

78e: Les Croates n'arrivent pas à accélérer. Ils jouent sur le même rythme, très lent.

77e: Petite inquiétude pour Stones qui se fait soigner. Cela a l'air d'aller pour le rocher mancunien.

74e: STERLING QUI RATE LE DOUBLE. Un ballon remis en retrait de la tête par Mings est envoyé en orbite par l'attaquant de City. Thomas Pesquet a baissé la tête pour l'éviter.

73e: Justement... Walker et Pickford se regardent dans les 6 m anglais sur un centre croate. Ce n'est pas dangereux mais ça ne dégage pas trop de sérénité.

72e: Est-ce que le CM de la Fédé anglaise ne s'enflammerait pas un peu tôt ?

 

70e: C'est l'heure des chassés-croisés à Wembley. Brozovic est remplacé par Vlasic, Kramaric par Brekalo. Côté anglais, Foden est relayé par Rashford, que l'on pouvait attendre titulaire aujourd'hui.

67e: Le match s'emballe de nouveau. Sur le contre, Brozovic retient Mount parti dans une chevauchée fantastique. Carton jaune. C'est un bon coup franc à 23 m des buts croates. Mais Mount enroule son ballon au-dessus.

65e: Le raté de Rebic !!! Une reprise de près pour l'attaquant réserviste du Milan AC. On est passé pas loin de la douche sur Wembley.

64e: Semelle de Foden sur Gvardiol, le défenseur du Dinamo Zagreb. Carton jaune pour la promesse de City.

63e: C'est bon, captain Kane se relève et se replace.

61e: LE RATE DE KANE !!! Sur un très bon centre de Mount, l'attaquant de Tottenham rate sa reprise et finit sa course dans le poteau croate... Il n'est pas bien du tout là.

57e: BUUUUT POUR L'ANGLETERRE. Alors qu'on était à deux doigts de s'endormir, l'accélération de Kalvin Philipps côté droit aboutit à une splendide passe du milieu de Leeds pour Sterling qui bat le gardien croate Livakovic de près...

55e: Une frappe cadrée croate, c'est assez rare pour être souligné. Le tir de 58 m de Modric est capté sans souci par Pickford.

53e: Kane touche très peu de ballons, et il gâche ceux qui arrivent à lui. Le capitaine des Trois Lions est à la ramasse pour l'instant.

50e: Trippier a frôlé la boulette de ce début d'Euro. Une tête en retrait que Rebic a failli récupérer, mais le gardien Pickford était vigilant pour taper bien loin.

48e: Et hop, le premier carton jaune de la partie est pour Mateo Kovacic, qui découpe son collègue de Chelsea Mason Mount. Rien à dire.

16h: La seconde mi-temps commence. Avec les mêmes joueurs.

15h46: MI-TEMPS. L'Angleterre a réussi un début de match tonitruant, illustré par le poteau trouvé par Phil Foden, avant de baisser de pied et de laisser respirer des Croates, assez décevants pour l'instant. ON SE RETROUVE DANS QUELQUES MINUTES.

45e: Perisic est tellement bien remis qu'il vient coller une belle semelle à Tyrone Mings. Excellente première mi-temps d'ailleurs du défenseur central d'Aston Villa, que perso je ne connaissais pas (je ne regarde pas les Villans tous les week-ends, mea culpa).

43e: Trippier tape (mal) le coup franc qui finit dans la tête de Perisic. Le sosie officieux de Dany Boon, aussi solide que l'acteur-humoriste dans le très contestable Raid Dingue, bronche à peine.

42e: Oh la main de Caleta-Car !!! Alors qu'il ne se passait rien depuis un bon moment, le défenseur croate est surpris par une longue ouverture de Mings pour Sterling. Un coup franc très, très dangereux à 20 m.

39e: ça s'est quand même beaucoup, beaucoup calmé depuis plus de 10 minutes. On est passé du rythme d'un choc de l'Euro à celui d'un Caen-Chambly.

37e: Ce régal de contrôle en pleine course de Foden... Au premier abord, on dirait qu'il s'apprête à prendre un vol low-cost pour aller squatter les plages de l'Algarve au mois d'août, mais quel joueur !

33e: Le rythme de match est descendu d'un cran. Les Anglais cherchent leur second souffle après leur début tonitruant, et les Croates sont tout contents que la tempête se soit calmée.

27e: La première vraie frappe croate, complètement dévissée, est signée Ivan Perisic, qui sort manifestement de chez Diminu'tifs. Bon centre au passage de Vrsaljko, le latéral droit de l'Atlético Madrid par qui passent la plupart des offensives depuis le réveil de son équipe (et le coup de mou des Anglais). 

26e: Gros, gros début de match du milieu de Leeds.

 

23e: Les Croates ont réussi à se faire trois passes de suite. Un événement aujourd'hui.

21e: Les accélérations de Mason Mount sont un délice. Il est en cannes, le récent champion d'Europe (des clubs) avec Chelsea.

18e: Kane hors-jeu. Pour l'instant, on n'a pas trop vu le capitaine anglais, à la différence de ses copains offensifs, ou encore du milieu Kalvin Phillips et du latéral gauche Kieran Trippier.

15e: Pauvres enseignants anglais...

 

12e: Impressionnant début de match des Anglais. Les Croates sont pris à la gorge.

8e: LE SAUVETAGE DE CALETA-CAR !!! Le beau gosse de l'OM rattrape in extremis Sterling avant qu'il ne frappe de près. Sur le corner qui suit, Phillips place une splendide volée de 25 mètres repoussée magnifiquement par Livakovic.

6e: LE POTEAU POUR FODEN !!! Tout part d'une touche dans le camp anglais. L'entrejeu croate est désert comme Paris au mois d'août et Sterling sert le jeune attaquant de City, péroxydé pour l'Euro, qui trouve le montant de Livakovic, complètement battu.

3e: Quelle classe ce Gareth Southgate. Je l'imagine bien prendre un scotch avec Thomas Shelby à Westminster dans la saison 6 de Peaky Blinders.

1re: Un grand coup de latte vers l'avant pour trouver la touche dans les 22 m croates. J'ai vu Etienne Didot faire ça pendant des années avec le TFC.

15h: C'EST PARTI, le coup d'envoi est anglais !!!

14h57: Après l'hymne croate, le God Save the Queen. Malgré la rivalité ancestrale franco-anglaise, l'un de mes préférés, avec Fratelli d'Italia (sans parler de Land of my fathers et de Flower of Scotland dans le Tournoi des VI Nations). 

14h55: Je vous ai parlé de la demi-finale de Coupe du monde gagnée par la bande à Modric face à celle à Kane. Mais quelques mois plus tard, l’Angleterre s’était « vengée », à Wembley déjà, sur le score inverse (2-1). Bon, c’était de la Nations Cup…

14h52: Vous aimez les stats ? Moi, pas des masses. Mais comme je ne veux pas en dégoûter les autres, sachez que l'Angleterre n'a jamais gagné un match d'ouverture de l'Euro (quatre défaites, cinq nuls). Côté croate en revanche, on démarre jusqu'à aujourd'hui au quart de tour (quatre succès, un nul).

14h48: Il y aura 22.500 spectateurs à Wembley. Soit à peu près autant qu'à Biarritz hier pour le derby basque face à Bayonne, conclu par la montée du BO en Top 14.

14h45: Notre envoyé spécial est bien arrivé à Wembley

Il nous rapporte des applaudissements pour Eriksen.

14h40: Côté croate, c'est mignon aussi. Derrière, à côté de Vida et sa dégaine de cavalier sarmate, on retrouve un certain Caleta-Car, car Lovren, autre bonne connaissance de la Ligue 1, est blessé.

 

14h35: Cette compo anglaise fait vraiment saliver. Enfin, surtout devant avec Sterling, Mount, Foden et captain Kane bien sûr.

 

14h30: BONJOUR A TOUTES ET TOUS ! Dans 30 minutes commencera l'un des énormes chocs de ce premier tour de l'Euro 2021.

Enfin, on va savoir ce qu’ils valent vraiment, à domicile, dans des conditions réelles. Eternels outsiders des compétitions auxquelles ils participent, les Anglais commencent leur Euro ce dimanche à Wembley. Les Kane, Rashford, Mount et autres vont se coltiner d’entrée les finalistes de la dernière Coupe du monde.

Pour gagner le droit de se faire battre par la France, les Croates avaient sorti les Anglais (2-1) en demi-finale. Certains cadres, comme Subasic, Rakitic ou Mandzukic ne sont plus là, mais la sélection au damier peut encore s’appuyer sur un Modric, stratège vieillissant, mais stratège quand même.

» Parce qu’on tient sur le papier le plus beau choc de ce début d’Euro, on se retrouve dès 14h30