Ligue des champions : Il n’y a pas eu de miracle, le HBC Nantes est éliminé en demi-finale par Barcelone

HAND Nantes s’est incliné (31-26) contre le Barça, lors de la demi-finale de la Ligue des champions, à Cologne, ce samedi

20 Minutes avec AFP

— 

Le désarroi des Nantais à la fin du match.
Le désarroi des Nantais à la fin du match. — INA FASSBENDER / AFP

L’exploit n’a pas eu lieu. Le HBC Nantes a été dominé (31-26) par Barcelone et n’accédera pas (comme en 2018) à la finale de la Ligue des champions de handball samedi à Cologne (Allemagne). La finale dimanche (18 heures) donnera donc lieu à un choc des extrêmes entre le géant catalan, en quête d’un dixième trophée record, et Aalborg, présent pour la première fois au Final Four, qui a sorti le PSG ce samedi.

Si le Paris Saint-Germain, pourtant favori, a subi son cinquième échec en six saisons dans le dernier carré, en cédant face à Aalborg, le Barça a lui fait respecter la hiérarchie. Le « H », qui avait écarté deux grosses cylindrées, Veszprem et Kielce, lors des tours précédents, a bien résisté au FC Barcelone et à sa colonie française (Mem, Fabregas, Nguessan et Sorhaindo) avant de céder dans le dernier quart d’heure. Les Blaugrana, avec un bon Gonzalo Perez de Vargas dans les buts, se sont détachés dans le money time. « On a été dans le match pendant 45 minutes, peut-être un peu plus, analyse Dragan Pechmalbec. Physiquement, on a baissé le pied alors que Barcelone en avait encore sous les pédales et on a fini par craquer. On peut être fier de notre parcours en Ligue des champions. […] Barcelone a très bien joué, c’est la meilleure équipe du monde en ce moment. Demain, je ne veux pas leur porter la poisse, mais ils seront champions. Ils sont au-dessus de toutes les équipes en Europe. »

Moins de six mois après sa défaite en finale de l’édition précédente devant les Allemands de Kiel, les Barcelonais ont une nouvelle occasion de remporter la Coupe d’Europe pour la première fois depuis 2015. De son côté, Aalborg peut devenir le premier club danois à inscrire son nom au palmarès de la compétition.