Losc : La nouvelle direction du club bloque le paiement de certaines commissions sur les transferts

FOOTBALL Le club nordiste veut s’assurer que les contrats signés par l’ancienne direction sont bien en règle

Francois Launay

— 

Olivier Létang, le nouveau président du Losc
Olivier Létang, le nouveau président du Losc — F.Lo Presti/AFP

Changement d’ère au Losc. Arrivé à la tête du club en décembre dernier, Olivier Letang, président du club, a décidé de rompre avec les méthodes de l’ancienne direction menée par Gérard Lopez et Luis Campos.

Comme l'a révélé l'Equipe ce dimanche, le club nordiste, en difficulté économique, a décidé de geler le versement des commissions d’agent négociées, promises par les anciens dirigeants et évaluées à plusieurs millions d’euros. Sont concernés par cette mesure les intermédiaires ayant travaillé sur les transferts de Luiz Araujo (2017), Benjamin André (2019), Isaac Lihadji, Jonathan David (2020) et sur la prolongation de contrat de Mike Maignan signée en 2018.

Les intermédiaires pourraient attaquer le club en justice

« Nous avons demandé un travail de "due diligence" à un cabinet d’avocats experts dans l’activité du sport et du football plus particulièrement. Nous souhaitons veiller à ce que le cadre légal ait bien été respecté », a déclaré Olivier Létang, le président du Losc, dans les colonnes du quotidien sportif.

Une décision qui passe forcément mal chez les agents et autres intermédiaires qui pourraient attaquer le club nordiste en justice. De son côté, le Losc assure qu’il paiera ce qui a été promis si tout est bien en règle.