Mercato RC Strasbourg : Le grand ménage a commencé avec déjà cinq départs de joueurs

LIGUE 1 Dimitri Liénard et Eiji Kawashima n'en font pas partie. Un signe de leurs futures prolongations ?

Thibaut Gagnepain

— 

Idriss Saadi va quitter le RC Strasbourg.
Idriss Saadi va quitter le RC Strasbourg. — Elyxandro CEGARRA
  • Le RC Strasbourg a annoncé ce mercredi le départ de cinq joueurs en fin de contrat : Ismaïl Aaneba, Lionel Carole, Lamine Koné, Kévin Zohi et Idriss Saadi.
  • Pour le premier et le dernier, ce ne sont pas des surprises car ils ne jouaient pas.
  • Pour les autres, il s’agit de vrais choix de la direction car les 3 avaient eu du temps de jeu cette saison.

Les affaires ne traînent pas au Racing. Depuis dimanche soir et son maintien en Ligue 1 assuré, le club strasbourgeois prépare activement la saison prochaine. Ça avait débuté lundi avec la non-prolongation de contrat de l'entraineur Thierry Laurey et ça s’est poursuivi ce mercredi.

Cette fois, le RCSA a annoncé le départ de cinq joueurs, tous en fin de contrat : Ismaïl Aaneba, Lionel Carole, Lamine Koné, Kévin Zohi et Idriss Saadi. Pour le premier et le dernier, c’est tout sauf une surprise : ils n’ont que très peu joué cette saison.

L’échec Saadi

Le jeune Aaneba, 21 ans, n’était pas considéré comme une solution crédible dans le couloir droit de la défense. Thierry Laurey y avait installé Kenny Lala puis Fréderic Guilbert et faisait appel à Anthony Caci en cas de forfait de l’un ou l’autre. Quant à Saadi, arrivé de Cardiff à l’été 2017, il ne s’est jamais imposé malgré ses 4 buts dès son premier exercice en Bleu. Trop lent, trop maladroit, souvent blessé, celui qui est surnommé « le taureau » restera synonyme de gros échec en Alsace.

Pour les trois autres joueurs dont les contrats n’ont pas été renouvelés, la situation est différente. Lamine Koné et Lionel Carole ont régulièrement été alignés durant la saison, avec respectivement 15 et 27 apparitions. Mais souvent lorsque les titulaires au poste étaient absents. Enfin, Kévin Zohi, lui aussi malgré ses 23 apparitions dans l’élite, n’a jamais su confirmer les attentes malgré son potentiel technique et de vitesse.

Eux aussi en fin de contrat cet été, l’emblème du club Dimitri Liénard et le gardien vétéran Eiji Kawashima ne font pas partie de cette première « charrette » de départs. Ce qui pourrait signifier que des propositions de prolongation leur ont été transmises… Ces réponses viendront peut-être avec l’annonce du nouvel entraîneur du Racing ces prochains jours. Trois potentiels élus sont souvent cités : Rémi Garde, Jocelyn Gourvennec et Julien Stéphan.