Super Ligue: « Nous n’avons pas encore invité le PSG », affirme Florentino Perez

LIVE Revivez avec nous la folle journéee avec toutes les infos et les réactions au projet de Super Ligue, qui fait presque l'unanimité contre lui

F.F, J.L

— 

Mauricio Pochettino ne veut pas voir Kylian Mbappé sous d'autres couleurs que celles du PSG.
Mauricio Pochettino ne veut pas voir Kylian Mbappé sous d'autres couleurs que celles du PSG. — J.E.E / Sipa

L'ESSENTIEL 

  • Douze des plus grands clubs européens ont annoncé ce lundi le lancement d'un projet de compétition, la Super Ligue, qui viendrait directement concurrencer la Ligue des champions. 
  • Voici la liste des clubs fondateurs, qui assureraient la gouvernance de cette compétition : AC Milan, Arsenal, Atlético Madrid, Chelsea FC, FC Barcelone, Inter Milan, Juventus, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Real Madrid et Tottenham. 
  • La banque JP Morgan a annoncé ce lundi qu'elle financerait ce projet, véritable séisme dans le monde du football. 

A LIRE AUSSI

 

1h15: C'est terminé

Allez, je vous dis good night, les collègues reprendront le flambeau à Paris au matin.

XoXo.

1h00: «Pas une ligue pour les riches»

Perez prétend que la ligue sera «solidaire» et qu'il y aura des retombées pour «les moyens et les petits clubs». Florentino Perez, Robin des bois.

0h40 : « Nous n’avons pas encore invité le PSG », affirme Perez

« Nous n’avons pas encore invité le PSG et nous n’avons pas parlé aux clubs allemands », assure Perez. Qui semble se contredire dans la foulée, précisant que si le PSG ou le Bayern ne rejoignent pas la Super League, cette dernière ne sera pas annulée.

0h25: «Nous sommes tous ruinés» après le Covid, assure Perez

Selon Perez, la pandémie a «accéléré» la crise du football européen, «nous sommes tous ruinés». Cry me a river, comme si le Real, Manchester ou laJuve étaient les plus durement touchés.

 

0h10: C'est une affaire de «rentabilité», se défend le président du Real

Jean-Pierre Gaillard, sors de ce corps, il défend davantage de rentabilité avec plus de matchs compétitifs.

 

 

 

0h00: C'est parti pour Florentino Perez

Son interview n'est pas accessible en direct depuis les USA, mais la chaîne tweete ses propos. Perez se pose en sauveur face à la «mauvaise situation» du foot européen.

 

Bon on va s'arrêter là pour ce soir. Enfin pas tout à fait puisque mon collègue de Los Angeles prend le relais un peu plus tard pour suivre ce que va raconter Florentino Perez. Quelle journée les amis

20h45La Superligue lancée dés septembre 2021 ?

 

Joli coup de nos confrères du Parisien qui ont obtenu une ITW du secrétaire général de la Superligue, un certain Anas Laghari. Je vous fais part des citations les plus saillantes, mais allez le lire par vous-même 

 

« Les jeunes générations s’intéressent moins au football, se concentrent sur la console ou autre chose et ne se connectent que pour les grands matchs. Mais ces grands matchs n’arrivent que rarement »

 

 « Il y aura un quart d’équipes renouvelées chaque année. En Ligue 1, il y a trois relégations par an. Est-ce aussi une ligue fermée ?» 

 

« les menaces d’exclusions ne sont pas légales. La compétition pourrait voir le jour dès septembre 2021, avec ou sans l'accord de la FIFA»

20h20: Klopp ne se démonte pas. Le coach de Liverpool confirme qu'il ne veut pas de cette Superligue

 

L'entraîneur des reds avait déjà fait part se son rejet d'un projet pareil il y a deux ans. Il le réitère avant le match de son équipe ce soir. D'autant plus courageux que son équipes n'est pas du tout sûre de jouer la C1 l'an prochain. « J'aime l'idée que West Ham puisse jouer la Ligue des champions la saison prochaine. Je comprends que les gens ne soient pas contents. On ne fait pas partie du processus de décision, ni moi ni les joueurs ». 

 

 

20h10Les fans anglais montrent leur mécontentement

 

Les supporters de Liverpool se rassemblent devant Elland Road, le stade de Leeds où ils doivent jouer ce soir. Il y a aussi des protestations du côté de l'Emirates

 

 

19h25Le prince William et madame aussi s'opposent au projet de Superligue. Manque plus que le pape dites-moi

 

 

19h20Le PSG aurait 14 jours pour rejoindre le projet selon la presse allemande

Selon une fuite du Spiegel, qui a mis la main sur le projet de Superligue, le PSG dispose d'une invitation personnalisée valable 14 jours, ce qui lui laisse le temps de changer d'avis en fonction des évènements. Le Bayern et Dortmund ont 30 jours, me demandez pas pourquoi. 

 

19h10POPOPOPOP Florentino sur le plateau du Chiringuito ce soir. 

Le président madrilène va défendre son bout de gras pour la première fois en public. Bon, pour connaître un peu les bougres, il ne devrait pas être trop malmené

 

18h53Les actions de la Juve et de MU s'envolent. On n'en attendait pas moins de la bourse. 

Les cours boursiers de la Juventus de Turin et de Manchester United s'envolaient lundi après l'annonce de la création d'une Super Ligue, lucrative compétition privée fondée par douze clubs dissidents et vouée à supplanter la Ligue des champions.

Le cours de la Juventus de Turin, cotée à la Bourse de Milan, a pris 17,4% à 0,91 euros à la clôture des échanges. Coté à la Bourse de New York, le titre de Manchester United s'envolait pour sa part de 9,46% à 17,70 dollars.

Les autres clubs dissidents ne sont quant à eux pas cotés en Bourse.

18h44: Second poteau Pavaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaard

 

18h30Les supporters favorables au nouveau projet, vraiment ?

L'Equipe a mis la main sur un sondage opinion Way commandité par les clubs sécessionistes qui avanceraient un chiffre de 66% d'opinions favorables. Après les chiffres donnaient aussi Jospin au deuxième tour. 

18h25City, Chelsea et le Real Madrid exclus des demi-finales de la Ligue des champions ?

C'est pour vendredi, selon un membre danois du comité exécutif de l'UEFA. On repêcherait alors d'autres équipes pour finir la compétition. 

 

18h20Le gouvernement espagnol se prononce à son tour contre la Superligue. C'est un grand Chelem

 

18h10: La Fifa peut-elle empêcher les joueurs concernés de participer à la coupe du monde ?

Ce n'est pas gagné d'avance. On tente d'y répondre dans ce papier avec notamment un avocat du sport

Super Ligue : De quelles armes disposent l'UEFA et le reste de l'Europe du foot contre les « 12 salopards »?

 

 

18h: Selon Jaume Roures, les diffuseurs vont rester fidèles à l'UEFA et à la C1 jusqu'en 2024. On peut donc dire que c'est mort fuyez tous

« Les télédiffuseurs internationaux ont des contrats (avec l'UEFA) jusqu'en 2024, personne ne va les rompre maintenant, a-t-il affirmé à l'agence Reuters, ce lundi. La seule chose que la décision actuelle fait est de créer un malaise. »

17h50Rummenigge s'exprime officiellement pour le Bayern Munich

«Nous n'avons pas participé à ce projet de Superligue. Le Bayern est favorable à la réforme de la ligue des champions qui est une bonne chose pour le développement du foot européen. La modification du premier tour va ajouter de la tension et de l'émotion à la compétition. Je ne pense pas que la Superligue résolve les problèmes d'argent liés à la crise du Covid. Les grands clubs devraient plutôt se montrer solidaires pour s'assurer que la structure des coûts, en particulier les salaires des joueurs et les commissions des agents, sont ajustés pour faire du football européen un football plus rationnel». 

 

 

17h25: Non, Florentino Perez ne va pas créer sa coupe du monde alternative

L'homme est sans scrupules, mais cette citation qui lui est associée est un Fake.

 

17h10: Jean-Michel Aulas semble être sur la même ligne que le PSG

 

Son tweet est un peu cryptique, mais le président de l'OL laisse entendre qu'il mettra la méritocratie avant l'argent, et que donc il ne participera pas non plus à la Superligue. Enfin je crois. 

 

 

17h01Le foot allemand plus uni que la gauche française dans cette affaire. Et c'est tant mieux

 

 

16h45Comment Florentino Perez et Agnelli ont ourdi cette traîtrise dans leur coin

 

Allez le dernier papier maison qui sort du four. Il revient sur la personnalité des deux présidents qui ont poussé à mort pour cette Superligue. 

 

 

16h32: Le président du PSG refuserait de prendre la tête de l'ECA

 

Ah selon Momo Bouhafsi, toujours bien informé quand ça concerne Nasser; le président du PSG aurait refusé de prendre la tête de l'ECA à la place d'Agnelli. Du mal à décrypter ce move pour l'instant 

 

16h15Toujours aucun joueur pour se positionner en faveur de cette Superligue.

 

Au tour d'Ozil, désormais au Fener, de rappeler que c'est la rareté qui fait le sel des grandes affiches

 

16h10: Allez une petite dernière de Ceferin pour la route, même si sa conf est terminée. 

 

« La Super Ligue, ce n’est que pour l’argent. L’UEFA développe le football. Je ne veux même pas nommer ces 12 club. (…) Pour certains, la solidarité n’existe pas. Seul l’argent dans les poches compte. (…) Je veux remercier le président Macron et tous les autres leaders européens qui respectent nos fans et notre culture »

16h05 : Des bots utilisés au soutien de la Superligue

Constatant un manque de succès populaire de leurs mesures, les clubs utilisent des bots pour vanter le mérite de leur Super ligue. Triste ou pathétique, à vous de choisir.

 

16h00 : Bruno Fernandes et Joao Cancelo sceptiques

Parmi les rares joueurs au sein des clubs participant à la Super Ligue à s'y opposer frontalement, on retrouve deux portugais, Bruno Fernandes et Joao Cancelo. Les deux pépites de Manchester (respectivement United et City) ont partagé sur instagram une publication de Daniel Podence, évoluant à Wolverhampton, et glorifiant la Ligue des Champions.

15h50 : Les feux de l’amour, volume 2

On m’apprend dans l’oreillette que Aleksander Ceferin, le patron de l’UEFA on le répèèète, est le parrain de la fille d’André Agnelli, boss de la Juventus et l’un des plus gros forceurs de cette Super Ligue. On est donc bel et bien dans les feux de l’amour, en attendant la scène où on découvre que Florentino Perez n’est autre que le frère maléfique d’Infantino (à moins que ce soit lui le frère maléfique).

L’occasion de ressoritr cette citation merveilleuse : « Protégez moi de mes amis, je me charge de mes ennemis ».

15h45 : La FIFA à la rescousse de l'UEFA

« Infantino (big boss de la FIFA) m’a promis son soutien le plus fort. Il est contre la Super Ligue. Il le dira dès ce mardi », rassure Aleksander Ceferin. Le baiser de la mort.

15h35 : Les feux de l’amour

« Agnelli est la plus grande déception. Je n’ai jamais vu une personne mentir de façon aussi persistante. Je lui ai parlé samedi après-midi et il m’a dit : "Ne vous inquiétez pas, ce sont des rumeurs. Il ne se passera rien, je te rappelle dans une heure. Puis il a éteint son téléphone. La cupidité est tellement forte qu’elle écrase toutes les valeurs humaines », regrette Aleksander Ceferin, patron de l’UEFA.

On croirait moi le coeur brisé par Chloé en 5em3 ...

 

15h25 : Hans-Dieter Flick, coach du Bayern Munich, tacle la Super Ligue (c’est ça qu’on veut)

« Je ne connais pas tous les détails de la Super League, mais je soutiens la déclaration du club et la compétition de la Ligue des champions, a-t-il lancé dans des propos relayés par Sky Sport en Allemagne. Je suis derrière la Ligue des champions. Une Super League ne serait pas bonne pour le football européen », a déclaré l’entraîneur du Bayern Munich.

 

15h15 : Karl-Heinz Rummenigge, président du Bayern, entre au comité exécutif de l'UEFA.

Karl-Heinz Rummenigge, président du Bayern Munich, prend la place d’Andrea Agnelli, président de la Juventus, au comité exécutif de l’UEFA. Le Bayern Munich prend donc de plus en plus position contre le projet de Super Ligue. 

15h05 : La liste des joueurs en équipe de France qui ne pourront plus être sélectionnés si les choses en reste là

Hugo Lloris, Clément Lenglet, Raphaël Varane, Kurt Zouma, Ferland Mendy, Moussa Sissoko, Paul Pogba, Tanguy Ndombele, N'golo Kanté, Adrien Rabiot, Antoine Griezmann, Olivier Giroud, Ousmane Dembele, Anthony Martial, Thomas Lemar.

(Mais ça règlerait la polémique Benzema)

15h00 : Les joueurs participant à la Super Ligue seront exclus de leurs sélections nationales, a prévenu l’UEFA

Et la ligue des champions pourrait également se jouer sans eux.

14h50 : Thomas Tuchel se couche et s’incline devant la Super Ligue

« Je fais confiance à mon club pour prendre les bonnes décisions. Il est trop tôt pour tout juger et ce n’est pas mon rôle. Sur mon badge, il est dit que tout le monde doit jouer son rôle et mon rôle est l’entraîneur », a détaillé l’entraîneur de Chelsea, l’un des 12 clubs fondateurs de la Super Ligue

14h47 : La Super Ligue, « une proposition honteuse » de clubs « uniquement guidés par l’avarice », tacle l’UEFA

14h45 : BT Sport, l'un des plus gros diffuseurs britanniques, s'oppose à la Super Ligue

 

14h35 : Pour les supporters, la grande désillusion

« Pour les supporters, y compris ceux des clubs fondateurs, il y a un sentiment de vertige, de trahison, de dépossession », résume pour l’AFP Ronan Evain, coordinateur du réseau Football Supporters Europe. Les clubs en question « font disparaître toute forme d’incertitude sportive, ce qui fait la base de l’attachement à ce sport », ajoute-t-il.

« C’est une décision motivée par la cupidité pour garnir les poches des dirigeants et prise sans considération pour les supporters loyaux, notre histoire ou l’avenir du football dans ce pays », pour la Fondation des supporters de Chelsea. La Fondation des supporters d’Arsenal assure qu’elle fera « tout ce qu’elle peut pour s’y opposer ». Même dégoût chez les représentants des fans de Manchester United qui ont enjoint à leur club de se « retirer immédiatement ».

14h25 : Le syndicat des joueurs s’opposera à d’éventuelles exclusions des équipes nationales

L’annonce fracassante de la création de cette Super Ligue, survenue dans la nuit de dimanche à lundi, « laisse les joueurs avec beaucoup d’inquiétudes et de questions », explique la Fifpro, le syndicat des joueurs, dans un communiqué. « Une nouvelle compétition minimisant (la coopération solidaire entre compétitions domestiques et internationales) pourrait causer des dommages irréparables », ajoute le syndicat, regrettant que les joueurs soient « utilisés comme actifs et leviers dans ces négociations ».

La Fifpro prévient par ailleurs qu’elle « s’opposera vigoureusement aux mesures des deux parties qui pourraient entraver les droits des joueurs, tels que l’exclusion de leurs équipes nationales ».

Cette menace a été brandie dimanche par l’UEFA au conditionnel, l’instance européenne indiquant que les joueurs des clubs frondeurs « pourraient se voir refuser de représenter leurs équipes nationales ».

14h15 : L'UEFA officialise la réforme de la C1, quelques heure après la création de la Super Ligue

Quelques heures après la création de la Super Ligue, le comité exécutif de l'UEFA a voté lundi la réforme de la C1 avec un passage à un mini-championnat de 36 clubs et 225 matches avant le début des 8es de finale, à partir de la saison 2024-25.

 

14h00 : Andy Delort, attaquant de Montpellier, également opposé à la Super Ligue

Une belle faute mais une chouette indignation 

 

13h45 : Une conférence de presse de l’UEFA est prévue à 14h30

Et vous pouvez déjà préparer les pop-corns

13h30 : Mesüt Ozil contre la Super Ligue

L’esthète allemand, romantique dans son jeu, l’est donc aussi dans sa vision du football. Il a déclaré sur Twitter : « Les enfants grandissent en rêvant de gagner la Coupe du monde et la Ligue des champions – pas la Super League, écrit le joueur de Fenerbahce sur Twitter. Le plaisir des grands matchs est qu’ils n’ont lieu qu’une ou deux fois par an, pas toutes les semaines. C’est vraiment difficile à comprendre pour tous les fans de football… »

On lui pardonnerait presque son manque d'efficacité à Arsenal.

13h15 : Afin d’assurer son existence, la Super Ligue dit avoir saisi les juridictions compétentes

La Super Ligue a saisi préventivement "les juridictions compétentes" afin d'assurer son existence face à la menace d'une bataille juridique avec les instances du football, selon un courrier adressé à l'UEFA et la Fifa et obtenu lundi par l'AFP.

La nouvelle entité "a lancé une procédure devant les juridictions compétentes pour assurer l'instauration et le fonctionnement sans accroc de la compétition", a écrit l'"European Super League Company" dans ce courrier adressé aux dirigeants de l'UEFA Aleksander Ceferin et de la Fifa Gianni Infantino. L'UEFA a menacé dimanche d'exclure les clubs concernés et leurs joueurs de toutes les compétitions, nationales et internationales.

12h50 : Celui qui a dit non

NO PASARAN. Ander Herrera, premier joueur à montrer son refus de participer à cette mascarade. Bien monsieur

 

12h45 : Nasser à la tête des Forces françaises libres ?

Dernier rebondissement en date, selon plusieurs médias dont RMC, Nasser prend la tête des Forces françaises libres et des autres à la tête de l’ECA, le Medef des syndicats de club, déserté par les « 12 salopards ». Qui l’eut cru ?

12h40 : La réforme de la Ligue des champions ne leur suffit pas

Selon le très bien informé Tariq Panja du NY Times, l'UEFa a validé comme prévu la réforme de la Ligue des champions après 2024. La nouvelle formule prévoit déjà énormément de concessions aux clubs séparatistes. Plus de matchs de poule, plus d'argent. A croire que ça ne leur suffit pas. On avait écrit ça dessus la semaine dernière

 

 

12h31 : La Liga « condamne fermement la Super Ligue »

 

12h24 : Qu'en pensent les entraîneurs concernés ? 

 

12h10 : Vous aussi vous trouvez que tout cela a l'air complicado ? 

 

11h58 : Une Super Ligue féminine aussi ? 

 

11h38 : « Ça n’arrivera pas » selon un ancien président de la fédération anglaise

L’ancien président de la fédération anglaise de football Greg Dyke, a estimé lundi au micro de la BBC que le projet de « Super League » européenne dissidente, proposée par 12 clubs parmi les plus riches d’Europe, « n’arrivera pas » à voir le jour. « En fait je pense que ça n’arrivera pas. Je pense que c’est un jeu qui se déroule (entre les clubs riches et les instances), mais je ne pense pas que ce soit bon en quoi que ce soit pour le football », a expliqué l’ancien patron du football anglais de 2013 à 2016.

« Je pense que c’est une grave erreur. Je pense que l’opposition à ce projet -qui vient de pratiquement partout, je n’ai pas entendu une seule personne qui y soit favorable-, va l’arrêter », a-t-il ajouté.

11h27 : Le Bayern et Dortmund « clairement » contre le projet

Le Bayern Munich et Dortmund, les deux clubs allemands présents au conseil d’administration de l’Association européenne des clubs (ECA) se sont clairement prononcés contre le projet de création d’une Super League, affirme le patron du Borussia Dortmund Hans-Joachim Watzke. « Les deux clubs allemands représentés au conseil d’administration de l’ECA, le FC Bayern Munich et le Borussia Dortmund, ont présenté des points de vue à 100 % identiques dans toutes les discussions », a expliqué le directeur exécutif du BVB dans un communiqué sur le site du club.

11h06 : « Au minimum 2 clubs français » chaque année dans la compétition

« Au minimum 2 clubs français » seront présents chaque année en « Super Ligue », a déclaré à l’AFP une source proche des 12 clubs fondateurs de cette compétition privée, concurrente de la Ligue des champions, sans préciser l’identité ou le mode de sélection des clubs concernés. « Il y aura au minimum deux clubs français chaque année dans cette compétition », a assuré cette source, soulignant que l’une des hypothèses est par exemple que le vainqueur de la Ligue 1 puisse être qualifié pour cette nouvelle épreuve.

10h54 : La banque JPMorgan va financer le projet de Super Ligue européenne

La banque américaine JPMorgan a annoncé qu’elle allait financer le projet de « Super League » (Super Ligue en français) européenne. « Je peux confirmer que nous finançons l’opération », a indiqué à l’AFP un porte-parole à Londres de la banque, ajoutant n’avoir pas d’autre commentaire à ce stade.

10h11 : La Juventus Turin s’envole à la Bourse

Le titre de la Juventus Turin, l’un des douze grands clubs européens ayant annoncé sa participation au projet de « Super Ligue » privée a ouvert en forte augmentation lundi à la Bourse de Milan. L’action de la Juve affichait une hausse de l’ordre de 7,00 %, à 0,827 euro, une heure après l’ouverture de la Bourse, alors que sa valeur est orientée à la baisse depuis l’élimination des Bianconeri de la Ligue des champions début mars.

9h29 : Le projet de « Super Ligue » contraire aux valeurs de l’UE

Le projet de « Super Ligue » porté par une poignée de clubs de football parmi les plus riches en Europe est contraire aux valeurs européennes de « diversité » et d'« inclusion », a estimé Margaritis Schinas, vice-président de la Commission européenne, sur Twitter. « Nous devons défendre un modèle européen de sport fondé sur des valeurs, sur la diversité et l’inclusion. Il n’est pas question de le réserver aux quelques clubs riches et puissants qui veulent rompre les liens » avec les fédérations nationales, a écrit Schinas, commissaire chargé de la protection du mode de vie européen (Culture, Education).

9h08 : «La guerre est déclarée»

Et pour la presse européenne, la guerre dans le football européen est déclarée : « la guerre des riches », titre le quotidien sportif français L’Equipe, « c’est la guerre », insiste le tabloïd britannique Daily Express, tandis qu’en Espagne, AS parle d'« une bombe dans le football européen ».

9h06 : Séisme dans le football européen

Le football européen proche de l’implosion : douze grands clubs ont lancé ce lundi leur « Super Ligue », une compétition privée vouée à supplanter la Ligue des champions, déclaration de guerre à laquelle l’UEFA a promis de répliquer en excluant les équipes dissidentes et leurs joueurs. C’est un séisme sans précédent en près de 70 ans de compétitions européennes : après des décennies à agiter le spectre d’un schisme, les cadors du continent ont fini par franchir le pas avec à leur tête le Real Madrid, le FC Barcelone, Liverpool ou Manchester United, tous multiples vainqueurs de la C1 et marques d’envergure planétaire.

Bonjour et bienvenue dans ce live consacré au lancement de la Super Ligue de football, annoncé ce lundi.