Serbie - Portugal : Le brassard de Cristiano Ronaldo vendu 64.000 euros pour venir en aide à un bébé malade

LA BELLE HISTOIRE L’erreur d’arbitrage sur le but refusé à Ronaldo aura donc servi à quelque chose

W.P, avec AFP

— 

Cristiano Ronaldo, contre la Serbie
Cristiano Ronaldo, contre la Serbie — Darko Vojinovic/AP/SIPA

Le but refusé à Cristiano Ronaldo contre la Serbie aura eu du bon. D’une, il nous permet de connaître la valeur d’un brassard de capitaine du Portugais, acheté 64.000 euros par un anonyme après avoir été récupéré par un pompier, Djordje Vukicevic, et mis aux enchères sur le site limundo.com. Et surtout, il va peut-être aider un bébé​ atteint d’une maladie rare à recevoir des soins coûteux.

Djordje Vukicevic, qui d’abord agi de façon anonyme mais a depuis dévoilé son identité, avait contacté une chaîne sportive régionale dans l’idée de le mettre aux enchères. L’idée était de venir en aide à un bébé de six mois, le petit Gavrilo Djurdjevic, atteint d’amyotrophie spinale et contribuer au financement du traitement de cette maladie rare.

Des visages d’enfants au bord des routes

L’amyotrophie spinale est une maladie neuromusculaire qui concerne environ une naissance sur 10.000. Sans traitement, les muscles s’affaiblissent, avec une évolution progressive vers une paralysie ou un décès, fréquemment avant le deuxième anniversaire. Le coût du traitement est estimé à plus de deux millions d’euros.

En Serbie, les campagnes de collecte de fonds destinés à financer des soins coûteux à l’étranger se sont multipliées ces dernières années. Il est fréquent de voir des visages d’enfants placardés au bord des routes. Des millions d’euros ont été levés dans ce pays des Balkans où le salaire mensuel moyen est inférieur à 500 euros.