Italie : « Ibrahimovic voulait conduire, j'ai dit non »... Le moto-taxi de Zlatan raconte sa folle aventure

FOOTBALL Coprésentateur du festival de Sanremo, l'attaquant milanais a emprunté un chemin de traverse pour éviter les bouchons

J.L.

— 

Zlatan Ibrahimovic à la présentation du festival de San Remo, le 5 mars 2021.
Zlatan Ibrahimovic à la présentation du festival de San Remo, le 5 mars 2021. — Marco Piraccini/Mondadori Portfo/SIPA

Il s’appelle Franco Nocera, supporter milanais de son état, et c’est le dernier anonyme à avoir eu droit à son quart d’heure de célébrité en Italie. Ce motard de 49 ans est en effet l’heureux homme qui a transporté Zlatan Ibrahimovic à fond les ballons pour ce que dernier, bloqué dans les embouteillages, n’arrive pas trop tard à l’institution italienne que représente festival de Sanremo, dont il était coprésentateur.

Le bonhomme a raconté l’anecdote à tous les médias italiens, et son témoignage a été relayé par RMC : « J’étais bloqué sur la route quand j’ai vu cette camionnette noire avec deux personnes à l’intérieur. L’une ressemblait à Ibrahimovic. Le chauffeur a baissé la vitre et Ibra lui-même m’a demandé de l’accompagner à Sanremo. J’ai dit "oui bien sûr sans problème". J’avais un deuxième casque sous mon siège. J’ai appelé ma femme et je lui ai dit : "J’emmène Ibra à Sanremo". Elle ne m’a pas cru. »

Franco était un peu tendu d’avoir le sort de l’avant-centre de son équipe préférée entre ses mains pas très expertes (première fois sur l’autoroute), mais il n’a pas cédé quand Zlatan lui a demandé de prendre le guidon : « Ibra voulait conduire, confie-t-il. Mais j’ai dit "non Ibra, je conduis" ».

Le brave homme a donc obtenu plus de considération de la part du Suédois que la moitié de ses entraîneurs en carrière.