Caen-PSG: Paris se qualifie mais perd Neymar sur blessure... Revivez le match en live avec nous

FOOTBALL Les Parisiens se sont imposés (1-0) à Caen mais la sortie du Ney, après un choc contre Yago, vient ternir la qualif' des Rouge et Bleu 

Aymeric Le Gall

— 

A six jours du match au Barça, Neymar sort sur blessure.
A six jours du match au Barça, Neymar sort sur blessure. — Sameer Al-DOUMY / AFP

32es de finale de Coupe de France

Caen-PSG : 0-1 (terminé) 

But : Kean (49') 

23h : >> Videz vos verres, je ferme la boutique. Merci à toutes et à tous d’avoir été avec nous ce soir. On se retrouve très bientôt pour de nouveaux lives sur notre site. La bise, faites de beaux rêves !

93': Allez basta, qualification du PSG au terme d'un (nouveau) petit match de leur part. Et évidemment le seul truc qu'on va retenir c'est la sortie de Neymar sur blessure. 

92': Paris joue au ralenti, ils attendent le coup de sifflet. 

90': Marquinhos qui rentre à la 90e minute, faut se la mettre de côté celle-là. 

89': Un chouïa perso Mbappé sur ce coup. L'angle était vraiment fermé et surtout Sarabia était seul au second poteau. 

88': Paris subit en cette fin de match. 

84': Zady Sery qui bouffe la feuille arghhhh !!! Le centre en retrait était parfait, le plat du pied était appliqué mais le ballon vient frôler le poteau de Serge Riche. 

80' : Le ciseau acrobatique de Moise Kean qui passe de peu à côté ! Pas dégueu non plus le centre en cloche de Florenzi.

78': Il est trop choupi #Analyse

 

75': Le sauvetage de Florenzi devant Fouda ! A deux doigts d'être élu visionnaire de l'année (cf post précédent) 

74': Caen n'a pas eu une vraie occase en seconde, ça sent l'égalisation du coup. 

69': But refusé à Mbappé qui était hors jeu au moment ou Paredes a armé son tir (repoussé ensuite par Péant). A noter le joli une-deux entre Kyky et Draxla sur l'action récédente. 

66': Pendant ce temps Yago gambade tranquillement sur la pelouse. 

 

63': Mbappé est entré en jeu au fait. Et Paredes a pris le brassard, j'ai très envie de voir ça. 

60': La Tour Eiffel en PLS.

 

59': Et sortie de Neymar. ON Y EST ! LA MALEDICTION PUTAIN ! 

57': Et il ne prend pas de jaune, bien bien bien... 

56': Neymar au sol après un tampon XXL de Yago (djà averti ce soir). 

55': Dites-moi que j'ai rêvé et que les commentateurs n'ont pas raconté l'anecdote de Bammou-le-vendeur-à-la-boutique-du-PSG au premier degré ??? 

52': Un geste de grande classe partout avec cette sublime ouverture de Paredes depuis le milieu du terrain (en une touche svp) pour Kean et l'arrêt de hand de Péant. 

50': Et voilà, avec Paris il suffit d'une fois... Très bonne sortie de balle de Kehrer, un long ballon de Kean vers Neymar qui déborde et la lui remet dans les pieds et ça fait but. Bon ben le plus dur est fait. 

49': BUT DE KEAN ! 

47': Si rien ne change d'ici 10 minutes côté PSG, ça sent le coup de génie tactique de Pochettino (faire rentrer Mbappé quoi). 

45': Fuuiiiiiiit [c'est le bruit du sifflet]. 

22h05 : Les Caennais sont déjà de retour, ils sautillent pour se réchauffer. Vu ce qu'a montré le PSG en première période, ils seraient couillons de ne pas croire à la qualif les mecs. 

45': L'arbitre met fin à notre ennui. On se retrouve dans un petit quart d'heure les potos. 

44': "Yacine, Nico, démerdez-vous !". On pense ce qu'on veut de Pascal Dupraz mais il est drôle quand même. 

42': Ouh cette ouverture poire-chocolat de Neymar vers Draxler (qui joue, donc, ce soir) ! La tête de l'Allemand passe à côté des buts de Péan. 

40': Steve Yago averti pour simulation. L'ancien du TFC s'est laissé tomber après un PETIT contact avec Paredes dans la surface parisienne. 

38': Visiblement sur M6 ça fume déjà 90% des aliments au foin. Quel manque d'originalité... 

35': Paris monopolise la balle depuis une vingtaine de minute mais c'est stéril, sans intérêt. 

31': Yago s'en prend à la génitrice de Pablo Sarabia après le tacle de l'Espagnol. L'arbitre sort le jeune un peu facilement je trouve, il n'y avait vraiment pas mort d'homme. 

29': Belle ouverture de Paredes qui préfère casser les lignes vu que personne ne lui propose de solution. Par contre la déviation de la tête de Sarabia manque de précision et Péan capte le ballon devant Kean. 

27' : Vu que c’est l’encéphalogramme plat à Caen, matez-moi ça. Séville, quand ça régale c’est pas qu’à moitié, popopo ! Jules Koundé ballon d'Or et basta. 

 

24': Rassurez-moi, c'est ironique ? 

 

21': Pochettino demande à Sarabia de se positionner entre les deux défenseurs qu'il a sur son côté, « tu vas voir ça ira mieux » lui dit-il. Ben ouais, quitte à tout entendre, autant vous le partager. D'autant qu'il ne doit pas y avoir grand monde qui a Eurosport 2 chez lui. 

20': Le PSG est coupé en deux, personne ne bouge, on est sur du classique pour le moment. 

18': Alors qu'on me glisse à l'oreillette que la nouvelle saison de Top Chef débute ce soir... Comment on met le double écran déjà ? 

17': Coup franc lointain de Paredes, cadré mais trop mou. 

14': Bouuuuum la demi-volée claquée de l'exter de la surface par Jessy 3,14 ! Rico était vigilant mais très joli geste sur cette relance approximative de la défense parisienne. 

13': Je confirme, pour le moment les seules occases sont normandes. 

11': Revoir un match de Caen à la télé, c'est aussi et surtout le bonheur de retrouver ces escrocs de We Are Malherbe. Vous nous aviez manqué ! 

 

9': Neymar a décidé de chambrer avec les Caennais visiblement.  Est-ce bien sérieux à une semaine du match à Barcelone ? Pense à ton métatarse cousin. 

6': Oh mon dieu la "relance" de Kehrer plein axe...  Cadeau pour les Caennais qui allume de loin et obligent Rico à claquer le ballon en corner. 

4': Ma connexion internet doit être crado vu la qualité "streaming" de mon image sur l'écran. Vous me direz que c'est cohérent avec un 32e de finale de coupe dans un stade à huis clos sous -4°. 

3': J'ai cru comprendre que Pascal Dupraz assumait parfaitement l'idée de mettre le semi-remorque devant ses buts ce soir. Ca annonce une grande et belle opposition. 

2': Gros pressing parisien sur le coup d'envoi caennais mais Kehrer n'était pas loin de réaliser un allignement désastreux sur le premier long ballon adverse. Hors jeu de justesse, ça passe. 

1': Allez les enfants on arrête tout, c'est parti à Malherbe ! 

21h: Ohlala terrible le « comme vous le disez » de Boghossian pour la prise d'antenne... 

20h45 : Allez, on se retrouve dans dix grosses minutes pour le coup d'envoi. 

20h45 : Et maintenant le XI caennais. 

 

20h40 : Voici la compo parisienne. Comme prévu, Maurice Pochette a choisi de faire tourner avant la semaine cruciale qui s'annonce avec le déplacement à Barcelone mardi. Même Draxler est titulaire, c'est dire. Par contre Rafinha est en tribunes, faudra vérifier si c'est dû à un problème physique. 

 

20h35: Allez, on a bien mangé, la vaisselle est faite, les enfants (les vôtres, j'imagine, car ici aucun bambin à l'horizon) sont couchés, on est tout bon. 

20h15: Salut les pandas et bienvenue sur ce live qui nous hype à mort entre Caen et le PSG ! Ironie, pas ironie, D la réponse D ? C’est comme vous le sentez. Quoi qu'il en soit installez-vous tranquillement le temps que je me cale l’estomac. Avec un coup d’envoi à 21h05, on est d’accord pour dire qu’on va lancer la soirée sans trop se presser non plus ? C’est un "oui" unanime, nickel. Ad’taleur !

Après une journée de Coupe de France complètement dingue qui aura vu l’OM gagner un match, le FC Nantes virer Domenech ou encore le TFC gagner à Bordeaux dans le derby de la Garonne, doit-on nous aussi s’attendre à une soirée surprise ? Pas sûr. Car même si le PSG déboule en Normandie en claquettes-chaussettes à une semaine du 8e de finale contre le Barça, l’équipe semble au-dessus de son adversaire du soir. Mais bon, la magie de la Coupe, tout ça, tout ça… On va déjà voir si Pochettino décide de faire souffler certains cadres ce soir. Pas sûr vu le nombre d’absents de marques (Verratti, Navas, Di Maria).

>> Rendez-vous sur les coups de 20h30 pour lancer la soirée tous ensemble.