Mort de Kobe Bryant : Un an après, les plus beaux hommages en vidéo

NBA La star des Lakers est décédée le 26 janvier 2020 dans un accident d'hélicoptère avec sa fille Gigi et sept autres personnes

P.B.

— 

Une fresque représentant Kobe Bryant et sa fille Gianna, à Los Angeles, le 26 janvier 2021.
Une fresque représentant Kobe Bryant et sa fille Gianna, à Los Angeles, le 26 janvier 2021. — Jae C. Hong/AP/SIPA

C’était il y a un an. Un hélicoptère avec neuf personnes à bord s’écrasait sur les falaises de Calabasas, à l’ouest de Los Angeles. La star des Lakers Kobe Bryant, sa fille Gigi, et sept autres passagers sont tués sur le coup. Pour l’anniversaire de la tragédie, les hommages se multiplient.

Kobe et Gigi

Elle n’avait pas 14 ans mais rêvait de conquérir les titres WNBA. Le site Overtime rend hommage à Gianna Bryant en alternant les images sur les parquets du père et de la fille, avec des gestes similaires et une complicité absolue.

Le workout de folie à 17 ans

Le L.A. Times a exhumé une vidéo filmée par un assistant des Clippers quatre jours avant la draft de 1996. On y voit Bryant, âgé de 17 ans, effectuer un incroyable « Mikan drill », qui consiste à enchaîner les lay-ups main droite, main gauche, sans que la balle touche le sol. Un exercice usant que le jeune basketteur termine par un dunk. Vingt-cinq ans plus tard, ces images rappellent que Kobe n’était pas tant un athlète hors-norme qu’un bourreau de travail.

Kobe by Kobe

Il a professé son amour du ballon dans le court métrage animé Dear basketball. Et s’est trouvé un talent de story-teller. Dans cette vidéo compilée par la NBA, Kobe Bryant se livre au fil des années avec lucidité. Pour devenir un champion, le talent ne suffit pas : « Il faut apprécier le process, ces moments ennuyeux d’agonie. Si vous aimez ça, alors vous avez trouvé votre voie. »

Bryant raconté par ses pairs

La journaliste d’ESPN Rachel Nichols a posé la même question à LeBron James, Kevin Durant, Carmelo Anthony et beaucoup d’autres : « Que ressentait-on en foulant pour la première fois le parquet face à Kobe Bryant ? » De « l’admiration », « du respect » et l’envie de « l’égaler ».

L’oeuvre d’art

L’artiste Rudy Willingham a découpé la silhouette du Black Mamba et l’a animée en stop-motion, pour un résultat sublime. Kobe Bryant s’est envolé pour l’éternité.