Rugby : Il soulève l’arbitre de joie (oui) et prend un carton rouge pour la peine

PRO D2 Josaia Raisuqe, l’ailier fidjien de Nevers, a été expulsé lors de la victoire à Béziers pour une manifestation de joie peu académique

Julien Laloye
— 
Josaia Raisuqe avec le maillot des Fidji en 2015.
Josaia Raisuqe avec le maillot des Fidji en 2015. — Ian MacNicol / AFP

La dernière fois qu’on avait entendu parler de Josaia Raisuqe, c’était pour évoquer son licenciement du Stade Français à cause après une garde à vue pour « agression sexuelle » après une soirée hors de contrôle dans les rues parisiennes. Cette fois, les raisons sont un peu plus joyeuses, si l’on ose dire.

Désormais exilé à Nevers, l’ailier fidjien a réussi « le geste » de la soirée vendredi en Pro D2. Trop heureux de la victoire de son équipe à Béziers après une longue résistance finale devant sa ligne d’essai, Raisuque, entendant le coup de sifflet final de l’arbitre, décidait on ne sait pourquoi de soulever ce dernier dans les airs à la manière d’un 3e ligne qui soulève son sauteur en touche.

Une manifestation de joie qui n’a pas spécialement plu à Millotte, ledit arbitre, qui sortait le rouge immédiatement. Même réaction outrée de l’entraîneur du garçon, Xavier Paméja : « C’est inadmissible. Je sais qu’il sera puni par la Commission de discipline, c’est tout à fait normal. Et moi je vais m’occuper de lui, Je ne peux pas l’accepter. Cela va très très mal se passer ». Le seul à en rire un peu ? L’ancien arbitre international Nigel Owens, qui, lui, n’aurait jamais sorti un carton rouge pour cette célébration pittoresque.