Droits TV : D'énormes difficultés pour le foot français si Mediapro ne tient pas ses engagements, s'inquiète Le Graët

FOOTBALL Le patron de la FFF est revenu sur la conférence de presse de Jaume Roures

W.P.

— 

Noël Le Graët n'est pas serein
Noël Le Graët n'est pas serein — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Noël Le Graët est comme nous tous. Il n’a été que très moyennement rassuré mercredi par la conférence de presse de Jaume Roures, le patron de Mediapro​, détenteur en péril des droits TV français. Interrogé par L'Equipe, le boss de la Fédération française de football peine à cacher son inquiétude et s’en remettrait presque à la bonne foi du diffuseur.

« Rien n’indique que la reprise des paiements sera rapide, soupire-t-il. J’imagine que cette société travaille avec ses actionnaires pour trouver des arguments financiers plus costauds. Mais cela créerait d’énormes difficultés pour les clubs français et même la fédération si Mediapro ne tenait pas ses engagements. »

Moody’s dégrade encore la note de Mediapro

Si la situation ne pousse guère à l’optimisme et laisse craindre un nouvel emprunt bancaire pour le foot français consécutif au probable non-paiement du groupe sino-espagnol (dont la note vient encore d’être dégradée par Moody’s), Le Graët attend que celui-ci se bouge pour trouver une solution à ses problèmes : « On peut espérer que Mediapro trouve aussi quelques formules. Sinon, cela sera très inquiétant. J’espère qu’ils travaillent pour être plus performants financièrement. »