Ligue 1 : Les supporters de Strasbourg et de l'ASSE ont un message pour Mediapro

FOOTBALL Alors que le diffuseur du championnat de France ne veut pas honorer son contrat, les supporters des Verts et du Racing lui ont dédéi une banderole peu amène

J.L.

— 

Lamine Koné au duel avec Memphis Depay, le 18 octobre à Strasbourg.
Lamine Koné au duel avec Memphis Depay, le 18 octobre à Strasbourg. — Jean-Francois Badias/AP/SIPA

Sur le coup, c’était un vrai bol d’air. 5.000 personnes qui chantent dans un des stades les plus chauds de France, il y avait un air du foot d’avant dimanche après-midi lors de Strasbourg-OL, un match enlevé qui nous a un peu réconciliés avec le fait de devoir s’infuser des week-ends entiers de L1 en pleine pandémie et à huis clos la plupart du temps.

Malgré la défaite, les supporters alsaciens ne se sont jamais découragés, et ils n’ont pas oublié d’envoyer un bon taquet à La Ligue, empêtrée dans un problème sans solutions depuis que Mediapro a annoncé ne plus vouloir payer ce qu’il doit aux clubs, du moins la dernière échéance de 172 millions d’euros.

Mécontents de la programmation du match, prévu à 13 heures pour être raccord avec le fuseau horaire de Pékin, ils ont déployé une banderole qui n’a pas besoin de traduction dans les tribunes de la Meinau : « Match à 13h pour des Chinois mauvais payeurs. Le foot business dans toute sa splendeur ».

Si les supporters stéphanois, eux, n’ont pas eu le droit d’assister au match des leurs contre Nice un peu plus tard dans la journée, ils ont aussi pensé à Mediapro : « Notre passion est sans limites contrairement à leur pognon ». Le compteur est ouvert.