Mondiaux de cyclisme : Julian Alaphilippe en larmes après sa victoire à Imola

CYCLISME Le Français a été héroïque dimanche lors des Mondiaux d’Imola

A.L.G.

— 

CHAMPION DU MONDE PAPA !!!
CHAMPION DU MONDE PAPA !!! — Marco BERTORELLO / AFP

Fichue poussière dans l’œil… Après plus de six heures de course, Julian Alaphilippe a réalisé son rêve en remportant dimanche les championnats du monde de cyclisme sur route, en Italie, à Imola. Parti comme une bombe à douze bornes de l’arrivée, le Français a mis ses poursuivants à l’amende pour finir les bras levés sur l’ex-futur circuit de Formule 1.

C’est donc un Julian Alaphilippe ému aux larmes qui s’est présenté devant les caméras de France Télévision pour livrer ses premières impressions. « Pour le moment c’est très dur de trouver les mots, je veux juste remercier mes équipiers qui ont cru en moi aujourd’hui. On a fait un super boulot. C’était le rêve de ma carrière vous savez », a-t-il déclaré.

« J’ai été si près tellement de fois mais je n’avais même jamais été sur le podium. Je suis arrivé ici avec beaucoup d’ambitions. C’est un jour de rêve pour moi, répète le héros tricolore. Je veux remercier tous ceux qui me suivent et me soutiennent. Aujourd’hui l’équipe de France a été très forte. Je veux remercier le sélectionneur Thomas Voeckler​ pour avoir cru en moi, ma famille, mes proches, mon cousin Franck [également son entraîneur], Marion [Rousse, sa compagne]. C’est le rêve de ma carrière. » Quand on a vu ça, on peut mourir tranquille comme dirait l’autre.