NBA : Les Clippers et les Celtics prennent l'avantage et se rapprochent de la finale de conférence

BASKET Plusieurs fois malmenés les Clippers ont finalement eu le dernier mot contre Denver, pour mener 2-1 dans leur demi-finale de conférence. Boston a repris l'avantage avec autorité dans la sienne face à Toronto (3-2), lundi.

Hugo Van Acker

— 

Les résultats de la nuit en NBA
Les résultats de la nuit en NBA — Kevin C. Cox/AP/SIPA

La doublette Paul George et Kawhi Leonard en mode play-off. L'ailier a dégouté les Nuggets qui ont bien cru réussir un écart significatif et décourager les Clippers. Mais ces derniers, sans jamais paniquer ont à chaque fois refait surface, effaçant dix points de retard aux 2e et 3e quart-temps et même 7 à l'entame du dernier, avant d'accélérer à leur tour pour s'imposer (113-107).

Les 32 points de PG-13 ont été déterminants, mais celui qui a tenu la maison blanche a été le MVP des Finals 2019 Kawhi Leonard auteur de 23 points, 14 rebonds, 6 passes et 2 contres dont un exceptionnel, dans le money time. Ses bouts de doigts en acier ayant empêché Jamal Murray de réussir un dunk qui eut ramené les Nuggets à quatre longueurs.

« La défense, c'est à cela que nous devons nous accrocher. Ce soir, nous avons fait une différence sur ce secteur en fin de match. Ça va être une bataille, car en face il y a une super équipe offensive. Nous sommes prêts à relever le défi », a déclaré George, après le match. 

En face l'intensité et la qualité de jeu d'attaque déployés a été impressionnantes, dans le sillage de Nikola Jokic, formidable créateur et finisseur (32 pts, 12 rbds), auteur de gestes magiques à la passe (8 décisives). 

Le 4e duel de cette passionnante série aura lieu mercredi.

Boston en chef

Plus agressifs, plus adroits, plus cohérents dans leur jeu, les Celtics ont étouffé (111-89) les Raptors qui ne sont jamais entrés dans le match, et sont sous la menace d'une élimination, mercredi. C'est le deuxième fois dans cette série que Boston récite son basket sans que Toronto y trouve quelque chose à redire, comme un aveu d'impuissance.

On croyait pourtant que le vent avait quelque peu tourné après l'égalisation de Toronto à 2-2, poussé par l'énergie de défendre son titre de champion. Au vu de ce match N.5 au verdict sans appel, il s'avère que la victoire finale s'approchent des joueurs de Brad Stevens.

Si Jaylen Brown (27 pts) a symbolisé la toute puissance des Celtics avec un dunk magnifique sur la défense rouge en première période, c'est bien le cinq majeur qui est à mettre en avant, avec 97 points à son actif (50% de réussite).

« On a su jouer dur, on n'en avait pas fait assez lors des deux derniers matches. C'est cela qu'il faut faire. Ca nous a permis d'exécuter notre plan de jeu et surtout on a su jouer tous ensemble », a résumé Brown après coup.

Match compliqué pour Toronto mais il ne faut pas vendre la peau des Raptors avant de les avoir tués. Même si la faillite fut quasiment à tous les étages, notamment à l'intérieur et à l'adresse (38%), ils viendront mercredi à Boston dans une série où toutes les victoires ont été faites à l'extérieur avec l'ambition d'un match 7.

Cette nuit, Milwaukee continue de jouer pour sa survie. Menant 3-1 dans la série le Heat se déplacera avec en objectif la qualification tout en profitant de la grosse incertitude autour du MVP Antetokounmpo. Dans l'autre série, à l'ouest, Houston et les Lakers se tiennet tête. Les rockets reçoivent pour la première fois et espère bien embêter le premier de la conférence.