NBA : Un LeBron James record à trois points permet aux Lakers de recoller contre Houston

BASKET Les Angelinos reviennent à 1-1 face aux Rockets après un grand match du duo Davis-James

J.L. avec AFP
— 
LeBron James a pris sa revanche sur James Harden au match 2.
LeBron James a pris sa revanche sur James Harden au match 2. — Mark J. Terrill/AP/SIPA

Quelque peu vexé d’avoir été cueilli à froid lors du match N.1 par des Rockets en mode fusée, L.A. a remis les pendules à l’heure pour s’imposer (117-109) au terme d’un match qu’il a mieux commencé et fini. Si Anthony Davis a été le plus prolifique (34 pts, 10 rbds) et enfin dominateur dans la raquette, LeBron James, proche du triple-double (28 pts, 11 rbds, 9 passes) était partout sur le terrain.

Mieux que Ray Allen derrière l’arc

Il a montré l’exemple en défense, réussissant 4 interceptions et 2 contres, dont un de mammouth sur Russell Westbrook qui aurait pu envoyer le ballon dans le lac adjacent à la salle, s’il n’y avait pas un mur pour l’arrêter. Il a aussi marqué des paniers importants dans le money-time, dépassant Ray Allen au nombre de tirs à trois points réussis en playoffs.

« Nous avions été dominés au quatrième quart-temps du dernier match, et après leur remontée au score au troisième quart, je savais qu’il fallait réussir des stops et qu’on aurait alors l’opportunité de gagner. Je suis heureux d’avoir pu mettre quelques shoots à ce moment-là, pour égaliser la série », a déclaré le « King ».

Westbrook a beaucoup gâché

Car les Lakers, après un début canon (36-20 après douze minutes) dans le sillage de Markieff Morris auteur de quatre paniers à longue distance d’affilée, ont desserré la pression des deux côtés du parquet. Et les Rockets ont petit à petit grignoté leur retard pour revenir à hauteur à l’entame du dernier quart-temps, en inscrivant notamment 22 de leurs 53 shoots derrière l’arc, la palme revenant à Eric Gordon (6/12, 24 pts).

PJ Tucker, toujours aussi acharné en défense, a aussi contribué offensivement (18 pts à 7/10 aux tirs) et évidemment James Harden (27 pts, 7 passes). En revanche, Russell Westbrook, s’il s’est battu comme un diable (10 pts, 13 rbds), a énormément gâché (7 pertes de balles). Surtout, en fin de match, Houston a paru à bout de souffle : une fatigue s’est fait sentir. Ils ont 48 heures pour recharger leurs batteries face à des Lakers revigorés, eux.