US Open : Forfait après un test positif au Covid, Paire dénonce la « fausse bulle » de Flushing Meadows

TENNIS Benoît Paire s'est montré énigmatique sur Insta après son élimination à l'US Open

W.P, avec AFP

— 

Benoît Paire
Benoît Paire — Lionel Urman/Sipa USA/SIPA

Mais que peut donc bien se cacher derrière l’énigmatique post Insta de Benoît Paire ? Le joueur français, banni d’entrée de jeu  de l’US Open après avoir été testé positif au coronavirus​, a publié une story dont le message principal est « pas dans la bulle », référence à la bulle dans laquelle se trouvent les joueurs en lice à Flushing Meadows.

« Je vais bien pour l’instant je n’ai pas de symptôme…, a écrit Paire. J’hésite à raconter ce qu’il se passe réellement dans cette FAKE BUBBLE ». Le tout, sur fond de traductions anglais-français du terme « environnement sain. »

Mannarino a aussi critiqué la bulle

« Il a été clairement indiqué que le joueur ayant contracté le virus ne respectait pas les protocoles de santé approuvés par l’Etat de New York », a répliqué la Fédération américaine de tennis (USTA), organisatrice du tournoi. Selon une source proche du dossier, il est reproché à Paire un laxisme coupable sur le port du masque, lequel est obligatoire sur le site, hormis pour manger, s’entraîner et jouer.

Son test positif au Covid-19 a entraîné la mise sous surveillance ultra-contraignante de sept autres joueurs, selon une source proche du dossier. Trois d’entre eux sont connus pour s’être déjà exprimés sur le sujet et leur situation : Edouard Roger-Vasselin, Kristina Mladenovic et Adrian Mannarino, qui au premier jour de la compétition, a dénoncé la porosité du système.

Ce dernier a ainsi expliqué lundi que certaines personnes travaillant sur les lieux du tournoi rentraient le soir à la maison et que le système mis en place par l’USTA relevait plus d’un « environnement sécurisé » que d’une bulle.